Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : l’Union Européenne accorde 2,7 millions d’euros pour un projet de protection et de réintégration des migrants
Publié le mercredi 11 octobre 2017  |  Agence Ecofin
Evacuation
© Abidjan.net par JOB
Evacuation Humanitaire :151 migrants situation irrégulière retournent au Pays.
Mardi 21 mars 2017. Abidjan. L `Aéroport Félix Houphouët Boigny le retour de 151 immigrés clandestins après leur tentative infructueuse de migrer en Europe via la Libye.
Comment


L’Union Européenne (UE) va accorder, à travers son Fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique (FFUE), un appui de 2,7 millions d’euros (environ 1,771 milliard FCFA) à la Côte d’Ivoire, en vue de financer un projet relatif à la protection et la réintégration des migrants dans le pays.

Dénommé « Initiative FFUE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants en Côte d’Ivoire », ce projet financé par l’UE sera mis en œuvre par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en synergie avec le Ministère ivoirien de l’intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur.

D’une durée de 36 mois, l’initiative FFUE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants en Côte d’Ivoire vise notamment à permettre la réintégration durable de 750 migrants, ainsi que la collecte de données pour améliorer les activités de réintégration dans les villes d’Abidjan, Daloa, Bouaké, Korhogo.

Des activités de sensibilisation et d’information qui seront également menées envers 200 communautés pour une population cible d’environ 10 000 individus. En plus de la production de 12 rapports régionaux liés à la collecte de données sur les flux et profils des migrants.

Selon le ministre ivoirien de l’intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, Ally Coulibaly, cet appui financier de l’UE est la preuve que la Côte d’Ivoire est désormais éligible au Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique. « C’est une opportunité d’aider ces milliers de jeunes compatriotes qui font le choix de rentrer au pays » s’est-il félicité, lors d’une cérémonie de présentation du projet tenue récemment à Abidjan.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment