Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/Arrêt de travail des chauffeurs de taxis à Gagnoa pour protester contre l’interpellation d’un des leurs
Publié le jeudi 12 octobre 2017  |  AIP
Comment


Gagnoa - Les chauffeurs de taxis communaux de Gagnoa ont arrêté de circuler ce jeudi pour protester, selon eux, contre l’interpellation par la police d’un des leurs suite à un accident sur la voie publique qui a fait, vendredi, un blessé.

"Nous ne pouvons accepter que notre collègue soit arrêté, alors qu’il n’y a pas eu mort d’homme", a déclaré Konaté Zoumana, secrétaire général du syndicat des chauffeurs de taxis communaux.

Cette thèse a été battue en brèche par l’autorité policière, expliquant que selon certaines dispositions en vigueur, l’administration judiciaire peut "valablement" faire interpeller un individu, même dans un cas de dégâts corporels, n’ayant pas entrainé d’homicide involontaire. Yao Emmanuel, agent des impôts à Gagnoa, a été renversé vendredi par un taxi conduit par le nommé Bamba Adama. Selon plusieurs sources, l’accidenté, handicapé moteur , est sorti de sa voiture pour aider une fillette à traverser la voie, en faisant signe au taxi de s’arrêter. Ce qui fut fait. C’est au moment où il regagnait son véhicule de l’autre côté de la route qu’il a été renversé par le chauffeur de taxi.

Certaines sources parlent "d’excès de colère" du chauffeur, ce que dément violemment la corporation. L’agent des impôts a eu une triple fracture au pied. Les syndicalistes ont participé aux frais de santé, à hauteur de 20 000 FCFA, signale-t-on.

(AIP)

Dd/akn/kp
Commentaires


Comment