Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

UNESCO à Paris/Appui post-conflit et promotion de l’alphabétisation : la délégation ivoirienne remporte deux grandes victoires
Publié le lundi 16 octobre 2017  |  L’expression
202ème
© Autre presse par DR
202ème Conseil Exécutif de l’UNESCO: la ministre Kandia Camara, présidente de la Commission nationale ivoirienne pour l’UNESCO conduit la délégation ivoirienne
Comment


Le 202ème Conseil Exécutif de l’UNESCO précédent la conférence générale, se tient actuellement au siège de l’institution onusienne à Paris du 4 au 18 octobre 2017. Pour cette occasion, c’est la ministre Kandia Camara, présidente de la Commission nationale ivoirienne pour l’UNESCO qui conduit elle-même la délégation ivoirienne. Arrivée à Paris depuis le lundi 9 octobre dernier, la délégation ivoirienne a fortement bataillé lors des débats pour une prorogation du programme global d’appui spécial post-conflit accordé à la Côte d’Ivoire par l’UNESCO pour accompagner ce pays dans les domaines de compétence de l’UNESCO que sont, l’éducation, la science, la culture, la communication et l’information. Bien que la Côte d’Ivoire ne soit plus inscrite parmi les nations en situation de post-conflit, la ministre Kandia Camara en compagnie du Secrétaire général de la Commission nationale ivoirienne pour l’UNESCO, Dr. Soro Aboudou, a obtenu du Conseil exécutif, la prise de deux décisions importantes. L’une d’elle est relative au Programme global d’appui spécial post-conflit en faveur de la Côte d’Ivoire. Suite au rapport des activités menées depuis juillet 2014 par le bureau UNESCO d’Abidjan ouvert en 2013 dans ce cadre, le Conseil exécutif de l’UNESCO a pris une décision invitant la nouvelle Directrice générale de l’UNESCO à poursuivre le programme en tenant compte des nouvelles priorités de la Côte d’Ivoire, inscrites dans le Programme National de Développement (Ndlr : PND 2016-2020), et à lui faire rapport à la 206ème session du Conseil Exécutif de l’UNESCO. La deuxième décision prise soutenue par de nombreux pays, est relative au rôle de l’UNESCO dans la promotion de l’alphabétisation dans le cadre du programme de développement durable à l’horizon 2030. Le Conseil exécutif de L’UNESCO a en effet prié la Directrice générale de l’UNESCO de poursuivre le processus d’élaboration d’une vision et d’un programme d’alphabétisation dans le cadre du programme de développement durable à l’horizon 2030, et d’en rendre compte lors de la 205ème session du Conseil exécutif, pendant les travaux de l’UNESCO en matière d’alphabétisation.

Sam-Wakouboué
Commentaires


Comment