Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Espace Uemoa: Un séminaire pour vulgariser le droit communautaire
Publié le mercredi 18 octobre 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment


La Cour de Justice de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) organise, du 17 au 20 octobre 2017, des séances de renforcement des capacités dans un hôtel de la place à Abidjan. Il s’agit d’un séminaire national de formation et de vulgarisation du droit et de la justice communautaire permettant aux praticiens du Droit de se familiariser avec les normes communautaires en vigueur dans l’espace Uemoa. Représentant, le Garde des sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Bernard Kouassi, par ailleurs directeur de cabinet adjoint audit ministère, a évoqué d’emblée l’intérêt de ces assises. « Pour assurer une bonne application du droit communautaire, il est évident que les acteurs de la justice, notamment, les magistrats et les avocats doivent en être pleinement imprégnés », a-t-il indiqué lors de la cérémonie d’ouverture. Et d’ajouter: « le présent séminaire de formation et de vulgarisation, (…) vient à point nommé pour renforcer les capacités des magistrats ivoiriens dans cette matière ». Pour sa part, Joséphine Suzanne Ebat, présidente de la Cour de Justice de l’Uemoa a traduit toute sa reconnaissance au chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara pour « son engagement et son attachement à l’intégration régionale ». Et de planter le décor : « (…) après plusieurs années d’existence, la Cour de Justice de l’Uemoa a jugé utile d’initier des actions de vulgarisation de la justice communautaire, d’en faciliter la compréhension et l’accès aux praticiens du Droit et l’ensemble des populations de notre espace», a-t-elle rappelé. Cette rencontre de réflexion autour des thèmes que sont : le cadre institutionnel et juridique de l’Uemoa, les compétences et la procédure applicable devant la Cour de Justice et le Juge national ainsi que le droit communautaire de l’Uemoa. Ces travaux s’inscrivent dans la dynamique d’autres assemblées nationales qui ont eu lieu dans le courant de cette année 2017 au Niger et au Togo. Après donc Abidjan, les travaux vont se poursuivre dans d’autres pays de l’union monétaire.

OD avec MS
Commentaires


Comment