Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les pays de la sous-région invités à s’approprier le projet sur la technologie du biodigesteur
Publié le mercredi 18 octobre 2017  |  AIP
Forum
© Ministères par DR
Forum sur les investissements en aviculture en Côte d`Ivoire: Le ministre Kobenan Adjoumani, lance les travaux
Mardi 18 octobre 2016. Abidjan. Le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques, Monsieur Kobenan Kouassi Adjoumani a procédé au lancement officiel du forum sur les investissements en aviculture en Côte d`Ivoire ce mardi 18 octobre à Abidjan. Ph:Kobenan Kouassi Adjoumani,Ministre des Ressources Animales et Halieutiques.
Comment


Abidjan - Le ministre ivoirien des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, a invité les pays de la sous-région à s’approprier le projet sur la technologie du biodigesteur.

Le ministre Adjoumani a lancé cet appel dans son discours de clôture de la conférence internationale sur la technologie du biodigesteur qui s’est déroulée du 10 au 12 octobre à Ouagadougou, selon un communiqué parvenu mercredi à l’AIP.

Le ministre représentait le gouvernement ivoirien à cette conférence et a réaffirmé le soutien de son pays à la réussite de ce projet qu’il trouve "salutaire pour les pays qui dépendent des énergies fossiles".

"Je crois que le modèle burkinabè doit être transposé dans toute l'Afrique, principalement dans les pays de la sous-région et en Côte d'Ivoire particulièrement, nous allons initier cela", a-t-il promis.

La technologie du biodigesteur est une source d’énergie renouvelable simple qui aide à lutter contre l’insécurité alimentaire, nutritionnelle et énergétique et la pauvreté, et constitue à l’atténuation des effets du changement climatique.

Elle est déjà mise en œuvre dans cinq pays d’Afrique que sont le Burkina Faso, l’Ethiopie, le Kenya, l’Ouganda et la Tanzanie.

A la clôture des travaux, le président de la République du Faso, Rock Marc-Christian Kaboré, a réitéré sa détermination et son engagement à œuvrer, de concert avec ses pairs, à la promotion de la technologie du biodigesteur.

Il a invité les participants à cette rencontre à la mise en place d’un cadre de suivi des recommandations.

La technologie du biodigesteur permet de produire du biogaz à partir de déchets organiques, tels que les excréments humains ou animaux, à travers un processus naturel de fermentation qui dégrade la matière organique sans oxygène (digestion anaérobie), rappelle-t-on.

bsp/kp
Commentaires


Comment