Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des résidences bientôt construites pour les chefs des villages impactés par la mine d’or de Tongon
Publié le lundi 23 octobre 2017  |  AIP
Comment


Tongon (Mbengué), 23 oct (AIP) – Les chefs des huit villages impactés par la mine d’or de Tongon vont bénéficier dans quelques mois d’une résidence grâce à la compagnie Randgold Resources, qui exploite cette mine.

A cet effet, un protocole a été signé dimanche sur le site de Tongon SA entre le président directeur général Dr Mark Bristow, le préfet de Mbengué Claude Djiké, et les chefs des huit villages concernés à savoir Mbengué, Tongon, Sekonkaha, Poungbè, Korokara, Kofiplé, Katonon et Kationron.

A cette occasion, Mark Bristow a souligné qu’il s’agit de donner de la consistance à la fonction des chefs des villages dont la qualité et la valeur ont été reconnues par les populations et par l’Etat de Côte d’Ivoire à travers la Constitution.

Il a invité les chefs traditionnels à prendre soin de ces édifices qui sortiront de terre et faisant partie du patrimoine de l’Etat ainsi que des communautés bénéficiaires.

Quant au préfet Mbengué, il a profité de l’occasion pour situer le contexte de ce geste de Randgold Resources. Depuis l’ouverture de la mine d’or de Tongon en 2010, a souligné Claude Djiké, la compagnie, à travers Dr Bristow, a mis l’accent sur le social (santé, éducation, infrastructures socioéconomiques, activités génératrices de revenus au profit des populations…).

« Les nécessaires vitaux de l’homme réalisés, il faut maintenant valoriser la fonction de chef », a-t-il affirmé, exprimant sa gratitude à l’architecte de tant de réalisations, à coup de milliards de francs CFA, dans tous les villages environnants de la mine d’or de Tongon.

L’administrateur civil a précisé qu’après la lecture et approbation des termes du protocole par les chefs de village concernés, dans son bureau, il a demandé en tant qu’autorité d’encadrer le projet à travers un accord définissant clairement les obligations de chaque partie.

D’où ce protocole signé en présence notamment du député de la circonscription de Diawala - Niellé - Toumoukoro, Sanogo Mamadou, qui, au nom des chefs traditionnels et des populations, a exprimé ses vifs remerciements à Randgold Resources et à son PDG Mark Bristow.

(AIP)

cmas
Commentaires


Comment