Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

Côte d’Ivoire/ Le président Ouattara prend part à la réunion sur la monnaie unique de la CEDEAO
Publié le mardi 24 octobre 2017  |  AIP
Arrivée
© Présidence par DR
Arrivée du Président de la République, S.E.M Alassane Ouattara, à Niamey
Lundi 23 octobre 2017. Niamey. Arrivée du Président de la République, S.E.M Alassane Ouattara, à Niamey pour prendre part à la 4ème réunion du Groupe de Travail sur la Monnaie Unique de la CEDEAO.
Comment


Abidjan, 24 oct (AIP) - Arrivé à Niamey, au Niger lundi dans la soirée, le président ivoirien, Alassane Ouattara, prend part ce mardi à la 4ème réunion du Groupe de travail sur la monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

A l’invitation de son homologue nigérien, Issoufou Mahamadou, qui l’a d’ailleurs accueilli à sa descente d’avion à l’aéroport international de la capitale nigérienne, le président Alassane Ouattara, participera aux côtés de ses pairs du Niger, du Ghana, du Nigéria et du Togo à cette rencontre de haut niveau consacrée à l'examen de la feuille de route définissant les conditions de création de la monnaie unique, selon une note d’information de la présidence ivoirienne parvenue à l’AIP.

Face aux incertitudes apparues après la crise de la Zone euro et la polémique de plus en plus persistante sur le franc CFA, la création d’une monnaie unique en Afrique de l’Ouest reste un projet opportun et pertinent, signale-t-on.

Ainsi, des autorités ouest-africaines ont adopté une feuille de route prévoyant l’introduction de la monnaie unique dans la CEDEAO en 2020. Sur la base des progrès déjà accomplis et des perspectives de convergence macroéconomique, cette échéance semble tenable. Et des pays moteurs de l’Afrique de l’Ouest, notamment la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Nigeria et le Sénégal pourraient assumer un rôle de leadership et favoriser l’appropriation du projet par les diverses parties prenantes.

En attendant, le numéro un ivoirien a présenté ses condoléances et exprimer sa compassion à son homologue et au peuple nigérien, suite à l’attaque terroriste qui a occasionné le décès de 13 Gendarmes, le 21 octobre dans le Sud-Ouest du Niger.

(AIP)

kp
Commentaires


Comment