Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Une monnaie unique de la Cedeao ne verra pas le jour en 2020 (Marcel De Souza)
Publié le mercredi 25 octobre 2017  |  APA
Entretien
© Présidence par DR
Entretien de S.E.M. Alassane OUATTAARA avec une délégation conduite par le Président de la Commission de la CEDEAO, M. Marcel Alain de SOUZA
Mercredi 17 mai 2017. à sa Résidence de Cocody Riviera-Golf. Entretien du Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTAARA avec une délégation conduite par le Président de la Commission de la CEDEAO, M. Marcel Alain de SOUZA
Comment


Niamey (Niger) - Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedéao), Marcel De Souza, a annoncé ce mardi à Niamey, un nouveau report de la mise en circulation d’une monnaie unique de la Cedeao, initialement prévue en 2020, se gardant toutefois de fixer un nouveau calendrier

« Les résultats sont faibles et ne nous permettent pas donc, d’aller en 2020, à la monnaie unique », a dit De Souza à l’ouverture de la 4ème réunion de la Task Force présidentielle sur le Programme de la monnaie unique de la CEDEAO

Il a toutefois salué les "progrès notés sur la convergence macro-économique", se contentant de dire que « quatre propositions ont été soumises aux chefs d’Etat en vue d’accélérer la naissance de la monnaie unique » », sans entrer dans les détails.

Déplorant le manque de vigueur noté dans la mise en œuvre de la feuille de route visant la mise en circulation en 2020 de la monnaie unique de la Cedeao, De Souza, a expliqué que les résultats ne sont pas au rendez-vous sur les quatre objectifs fixés.

« De 2012 à 2016, aucun de nos pays n’a pu respecter de manière continue les critères de premier ordre du programme de convergence macro-économique », a –t-il dit

Et le président de la Commission de la Cedeao, de souligner l’absence d’harmonisation des politiques monétaires entre les huit monnaies de la Cedeao, qui devait précéder la monnaie unique

De même, a-t-il poursuivi, l’institut monétaire dont la mise en place devait précéder la création d’une Banque centrale commune n’a pas vu le jour.

Présidée par le chef de l’Etat nigérien, Issoufou Mahamadou, désigné par ses pairs en 2013 pour superviser le processus de mise en œuvre de cette monnaie unique, la rencontre a enregistré la présence de ses homologues Nana Akufo-Addo du Ghana et Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire, Muhammad Buhari du Nigeria et Faure Gnasssingbé du Togo.


OF/APA

Commentaires


Comment