Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Fédération Ivoirienne des Echecs: Prévue pour le 28 octobre prochain, l’Assemblée Générale Elective aura bel et bien lieu
Publié le mercredi 25 octobre 2017  |  Abidjan.net
Jeux
© Abidjan.net par Atapointe
Jeux d`échecs: Conférence de presse du Président de la fédération ivoirienne
Abidjan le 25 octobre 2017. En prélude à l`assemblée générale élective qui prévue pour ce 28 octobre à l`INJS, le Président de la Fédération Ivoirienne des Echecs (FIDEC) Essis Essoh Jean-Mathieu Claude a animé une conférence de presse.
Comment


La Fédération Ivoirienne des Echecs sera bel et bien en Assemblée Générale Elective, le samedi 28 octobre 2017 à partir de 9h à l’INJS. C’est la décision prise par la Commission nationale de réglementation, de discipline et de contrôle, entérinée après analyse par le comité directeur de la FIDEC.


Lancée depuis le 26 août dernier par un appel à candidature pour la présidence de la Fédération Ivoirienne des Echecs (FIDEC), l’Assemblée Générale Elective ira bien à son terme. Les 17 délégués régulièrement à jour de leurs obligations vis-à-vis de l’instance fédérale des échecs en Côte d’Ivoire, sont convoqués le samedi 28 octobre 2017 à 9h à l’INJS pour prendre part aux travaux de ladite Assemblée Générale, comme initialement arrêté. En conformité avec l’article 26 du règlement intérieur de la FIDEC, qui stipule notamment que l’Assemblée Générale devra être convoquée au plus tard 30 jours avant l’échéance du mandat du président élu. L’actuel président de la FIDEC, Dr Essis Essoh Jean-Mathieu Claude ayant été élu le 28 décembre 2013, la date du 28 octobre 2017 correspond à cette exigence statutaire. Nonobstant la volonté de l’un des candidats à cette élection, de voir cette Assemblée Générale reportée, volonté soutenue implicitement par le ministère des Sports et des Loisirs, qui a suggéré ce report, le comité directeur de la FIDEC, après une réunion le mardi dernier, et après avis de la Commission nationale de réglementation, de discipline et de contrôle (CNRDC), est parvenu à la conclusion de poursuivre le processus jusqu’à son terme.



C’est en substance ce qu’il faut retenir de la rencontre que le président Essis Essoh Jean-Mathieu Claude a eue avec la presse, hier matin dans les locaux de l’INJS. Ni son adversaire dont la candidature a été retenue par la CNRDC, ni le ministère n’a en réalité compétence pour faire reporter cette Assemblée Générale, a fait savoir le conférencier. « Mon adversaire n’est pas membre de l’Assemblée Générale, puisqu’il a rendu sa démission en tant que vice-président de la FIDEC. Lorsqu’il était encore dans le comité directeur de la FIDEC, il était membre de l’Assemblée Générale. Mais maintenant, il ne l’est plus. Il ne peut donc pas demander le report de l’Assemblée Générale », a expliqué le président sortant de la FIDEC.



Tout en partageant la vision du ministre François Albert Amichia, Dr Essis Essoh Jean-Mathieu Claude a tenu à préciser que la position de son comité directeur ne s’inscrit nullement dans une volonté d’engager un bras de fer avec la tutelle. Bien au contraire, cela participe au renforcement des innombrables acquis de la FIDEC, pendant ces 4 dernières années. A cette conférence de presse, le président de la FIDEC était assisté des membres de son comité directeur et du président de la CNRDC, Paul Zirimba.



Atapointe
Commentaires


Comment