Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Allocution de YAPO Akpess Bernard lors de la cérémonie de restitution des travaux du comité scientifique de la rencontre sectorielle dédiée au secteur de l’agriculture
Publié le jeudi 26 octobre 2017  |  Ministères
Ouverture
© Abidjan.net par Cyprien K
Ouverture d`un atelier de partage d’expériences en matière de dialogue public/privé entre les pays membres de l`UEMOA à Abidjan
Mercredi 12 octobre 2016. Abidjan. M. Akpess Bernard (photo), directeur adjoint du ministère auprès du premier ministre chargé de l`économie et des finances a procédé à l`ouverture d`un atelier sous régional sur le dialogue public privé dans l`espace UEMOA dans le capitale économique à Abidjan.
Comment


➢ Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural ;
➢ Monsieur le Directeur de Cabinet du Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel ;
➢ Mesdames et Messieurs les Représentants de Ministre ;
➢ Mesdames et Messieurs les Représentants d’Ambassadeurs ;
➢ Excellence Monsieur le Représentant Résident de la CEDEAO ;
➢ Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat-secteur Privé ;
➢ Mesdames et Messieurs les représentants des Partenaires Techniques et Financiers ;
➢ Mesdames et Messieurs les Présidents des organisations professionnelles du monde agricole ;
➢ Mesdames et Messieurs les Présidents des organisations patronales ;
➢ Honorables Chefs traditionnels et Guides religieux ;
➢ Chers Amis des Médias ;
➢ Honorables invités ;
➢ Mesdames et Messieurs ;

Je me réjouis de prendre la parole, au nom du Ministre de l’Economie et des Finances empêché, à l’occasion de la cérémonie de restitution des travaux du comité scientifique de la Rencontre Sectorielle dédiée au secteur agricole, autour du thème « Dialogue Public-Privé constructif pour un secteur agricole performant ».

Mes premiers mots vont à l’endroit de Monsieur le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, pour son appui à cette importante initiative qui réunit les personnalités et acteurs du secteur public et privé de la Chaine agricole.



Cette implication du secteur privé est en adéquation avec les orientations du Gouvernement qui entend faire dudit secteur le moteur de la croissance économique en lui confiant la mobilisation d’environ 62% des ressources nécessaires au financement du second Plan National de Développement d’un coût global de 30 000 milliards de FCFA.

Je voudrais donc, Monsieur le Ministre, vous adresser les félicitations de votre collègue chargé de l’Economie et des Finances, pour avoir épousé l’esprit des Rencontres Sectorielles qui vise ainsi à renforcer le dialogue public-privé autour de la Politique du Gouvernement en matière agricole portée par votre département ministériel.

Je voudrais également adresser les salutations et les remerciements de Monsieur le Ministre aux autorités diplomatiques, politiques et administratives que nous retrouvons toujours avec beaucoup de plaisir à chacune de nos invitations.

J’associe à ces remerciements nos partenaires techniques et financiers, qui ont toujours répondu présents et qui soutiennent constamment les initiatives en faveur du développement économique et social de notre pays.

Je tiens, en outre, à remercier et féliciter toutes les équipes qui ont travaillé au sein du comité scientifique pour préparer et garantir la tenue de cette rencontre.

Enfin, je voudrais remercier, les acteurs privés de la chaîne agricole notamment les Présidents des organisations professionnelles du monde agricole et des organisations patronales pour leur participation remarquable et leur contribution aux travaux du comité scientifique.








Mesdames et Messieurs ;

Pour mettre le secteur agricole en situation de répondre aux nombreux défis de compétitivité, le Gouvernement a fait de ce secteur un axe prioritaire à même de contribuer à la croissance économique accélérée et à la réduction de la pauvreté.

L’adoption d’un Programme National d’Investissement Agricole (PNIA) et la création de l’Agence Foncière rurale en sont une parfaite illustration.

L’ensemble de ces initiatives qui visent une démarche plurisectorielle d’investissement doit permettre une expansion du secteur agricole en adéquation avec la promotion du secteur non agricole.

Aussi, s’avère-t-il nécessaire de disposer, entre autres, d’un secteur agricole capable d’assumer un rôle de chef de file dans les actions en faveur d’une croissance rapide et d’un développement économique de grande ampleur et suffisamment solides pour soutenir cette croissance.

Ceci à travers, notamment l’adressage de toutes les questions en rapport avec le foncier rural, pour une meilleure protection des investissements et la facilitation de l’accès au financement des activités agricoles.

Je me réjouis donc, à juste titre, des travaux réalisés par le comité scientifique et du fruit de ses réflexions qui méritent un grand intérêt de notre part.

Mesdames et Messieurs ;

Je voudrais, avant de clore mon propos, vous assurer de l’entière disponibilité du Ministre de l’Economie et des Finances à vous apporter l’appui et l’accompagnement nécessaires à l’édification d’un secteur agricole plus performant.


Tout en souhaitant d’excellents travaux, à toutes et à tous, je déclare ouverte, au nom du Ministre de l’Economie et des Finances, la cérémonie de restitution des travaux du Comité Scientifique de la rencontre sectorielle dédiée au secteur de l’agriculture.

Je vous remercie de votre attention.
Commentaires


Comment