Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Incendies des marchés en Côte d’Ivoire: le CFC-CI veut saisir l’engagement de l’État pour transformer les fatalités en opportunités
Publié le lundi 30 octobre 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Incendies
© Abidjan.net par Atapointe
Incendies des marchés: le conseil fédéral des commerçants de Côte d’Ivoire face à la presse
Abidjan le 27 Octobre 2017. Lamine Ouattara, président du conseil fédéral des commerçants de Côte d’Ivoire était face à la presse dans le cadre d’un point de presse portant sur le thème: Incendies des marchés: fatalité ou opportunités d’émergence du secteur de commerce en Côte d’Ivoire.
Comment


’Incendies des marchés : fatalité ou opportunités d’émergence du secteur du commerce en Côte d’Ivoire’’. Tel a été le thème du point de presse organisé par le Conseil Fédéral des Commerçants de Côte d’Ivoire ( Cfc-ci), le vendredi 27 octobre 2017, à la maison de la presse d’Abidjan-Plateau.
A cette occasion, Lamine Ouattara, président National dudit conseil fédéral a fait savoir que les incendies des marchés présentent des effets néfastes sur le développement socio-économique du pays. En ce sens que cela consume des marchandises, assèche une partie des ressources financières de l’Etat, désorganise les habitudes des consommateurs de la zone du sinistre tout en réduisant leur pouvoir d’achat. Cela amplifie selon lui, le chômage et assombrit l’avenir de nombreuses familles qui n’ont d’autres choix que de se résigner à la fatalité. Pour Lamine Ouattara, l’engagement de l’État à travers le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly lors de ces dernières incendies (au marché d’Abobo et celui d’Adjamé), incline à croire que d’un mal peut surgir un bien. Des cendres peuvent émerger une corporation mieux structurée, plus forte et prospère. Et cela est possible à condition que les organisations professionnelles du secteur sachent saisir cette main tendue de l’État. Pour terminer, il dit : »Vue l’importance de notre secteur dans le développement économique ivoirienne, Nous souhaitons que l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire(UNJCI) accepte d’instituer un Prix sectoriel de notre corporation à la faveur des Ebony 2017. Le CFC-CI s’engage à doter ce prix d’une enveloppe d’un million de FCFA>>.

OD avec AS
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4044 du 28/10/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment