Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les parents exhortés à envoyer leurs enfants handicapés dans les centres de rééducation
Publié le mardi 31 octobre 2017  |  AIP
Promotion
© Abidjan.net par Marc-Innoncent
Promotion du genre: la participation politique des femmes en Côte d`Ivoire au centre d`un atelier
Abidjan le 9 Août 2017. La Ministre Mariatou Koné(Photo) en charge de la Femme, de la Protection de l`Enfant et de la Solidarité, a ouvert les travaux de l`atelier de renforcement des capacités des femmes parlementaires en faveur de la participation politique des femmes en Côte d’Ivoire. Un atelier organisé conjointement par ONUFEMMES, le NDI et l`Assemblée Nationale.
Comment


Abidjan - La ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, Prof Mariatou Koné a exhorté lundi les parents à envoyer leurs enfants en situation de handicap dans les centres spécialisés et de rééducation, lors de la cérémonie de présentation officielle du film documentaire « Note d’espoir » consacré aux enfants psychomoteurs.

« Le handicape n’est pas une fatalité. Nous vous exhortons à accompagner vos enfants dans les structures de prise en charge. Ne les cachez plus. Renseignez-vous », a encouragé Prof Koné à l’Institut français d’Abidjan.

« Cette déficience n’empêche pas l’enfant d’aller à l’école ainsi que de se socialiser et de s’adapter à son environnement si la détection et la prise ne charge sont faites très tôt. Il est important d’intensifier les sensibilisations afin de favoriser le changement de perception des populations relativement à la question », a-t-elle ajouté.

La ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité a également rendu un hommage à tous les travailleurs des centres spécialisés pour « cette noble tâche accomplie pour apporter un sourire à ces enfants ».

Parlant du film « Note d’espoir », elle a signifié que ce documentaire permet de porter un regard sur ce qui est fait afin de « rendre plus visibles nos actions dans la réponse apporter aux enfants en situation de handicap intellectuel et surtout aux parents qui ont besoin d'assistance et d’accompagnement ».

La représentante des centres de rééducation, Nandah Léonie a souligné que leur mission est d’aider vers l’autonomisation de ces enfants parmi lesquels d’autres sont assistés depuis 20 ans. Cependant, elle a sollicité le soutien de l’Etat dans l’accomplissement de leur tâche. « Nous avons grand besoin de votre appui pour nous aider en tant que structures privées mais aussi partenaires dans la prise en charge des enfants et parents », a-t-elle indiqué.

L’objectif de ce film est de contribuer à la vulgarisation des actions menées par les structures qui s’ouvrent pour accompagner les parents dans la prise ne charge et l’éducation des enfants psychomoteurs. Il dure 52 minutes et a été réalisé par le directeur général de la maison de production Incrust, Ohouot Assi Gilbert.

ena/cmas
Commentaires


Comment