Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire : les échanges avec l’Union européenne enregistrent une hausse de 2 milliards d’euros en 5 ans (+50%)
Publié le jeudi 2 novembre 2017  |  Agence Ecofin
Economie/
© Abidjan.net par J. A.
Economie/ La stratégie nationale 2017-2020 de mise en œuvre de l’Accord de partenariat économique (APE) adoptée
Un atelier de lancement de la mise en œuvre de la stratégie nationale APE (Accord de partenariat économique) s’est déroulé dans l’après midi du mardi 31 octobre, à l’Auditorium de la primature, sous la présidence du Premier ministre, S.E.M. Amadou Gon Coulibaly (photo), avec la participation d’un parterre de personnalités dont l’Ambassadeur de l’Union Européenne (UE), M. François Valette et les ministres ivoiriens, de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur ,et celui du Plan et du développement.
Comment


Les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et l’Union européenne (UE) ont connu une progression importante de l’ordre de 1418 milliards FCFA (environ 2,16 milliards d’euros), a révélé le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly .

C’était à l’occasion du lancement de la stratégie de mise en œuvre de l’Accord de partenariat économique (APE) entre l’UE et la Côte d’Ivoire, ce 31 octobre à Abidjan. « Les volumes globaux des échanges de la Côte d’Ivoire avec l’UE ont évolué de 2800 milliards de FCFA (environ 4,26 milliards d’euros) en 2011 à 4218 milliards de FCFA (environ 6,43 milliards d’euros) en 2016, soit une progression de 50,6% » a déclaré le Premier ministre ivoirien.

Pour Amadou Gon Coulibaly, ce niveau d’échanges devrait encore se renforcer en profitant des opportunités offertes par l’accord intérimaire conclut avec l’UE. « L’APE intérimaire signé en 2008 et ratifié en 2016 a marqué le début d’une nouvelle étape dans nos relations économiques » a-t-il fait remarquer.

Se déclinant en 25 mesures regroupées en cinq axes, la stratégie de mise en œuvre de l’APE entre l’UE et la Côte d’Ivoire, vise essentiellement l’amélioration de la compétitivité, ainsi que l’accroissement de la capacité de production, de transformation et d’exportation des produits agricoles ivoiriens.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment