Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

France/Cérémonie du dépôt de la gerbe et du Ravivage de la Flamme du Souvenir à la Mémoire des Tirailleurs Africains : la Côte d’Ivoire, pays invité d’honneur
Publié le lundi 6 novembre 2017  |  Abidjan.net
France/
© Autre presse par DR
France/ Cérémonie du dépôt de la gerbe et du Ravivage de la Flamme du Souvenir à la Mémoire des Tirailleurs Africains : la Côte d’Ivoire à l’honneur
Dimanche 05 novembre 2017. Champs Elysées (France). La cérémonie du dépôt de la gerbe et du Ravivage de la Flamme du Souvenir à la Mémoire des Tirailleurs Africains, Troupes Coloniales, Indigènes, Combattants d’Outre-Mer, de Madagascar et d’Indochine, morts pour la France lors des deux guerres mondiales de 1914-18 et de 1939-45 a eu lieu. M. Jean-Jacques Konadjé, Chef de Cabinet du ministre ivoirien de la défense était le parrain de cette édition.
Comment


La cérémonie annuelle d’hommage aux héros venus des colonies lors des deux guerres mondiales a eu lieu les 4 et 5 novembre 2017 dans la capitale française.

Cette année la Côte d’Ivoire a été le pays invité d’honneur de l’événement avec comme parrain, le Docteur Jean-Jacques Konadjé, actuel chef de Cabinet du ministre ivoirien de la défense.

Cette cérémonie d’hommage qui s’est déroulée sur 48 heures et a été marquée par plusieurs temps forts : une conférence-débat, au Palais Bourbon (Assemblée Nationale française), le 04 novembre, sur la contribution des tirailleurs africains à l’édification de la paix dans le monde, prononcée conjointement par le docteur Jean-Jacques Konadjé, expert-consultant international et spécialiste des questions de défense et de sécurité et l’historien professeur Macodou Ndiaye.

Ensuite, l’après-midi du 05 novembre a été marquée par une cérémonie sous l’Arc de triomphe, du dépôt de la gerbe et du ravivage de la flamme du souvenir à la mémoire de tirailleurs africains, troupes coloniales, indigènes, combattants d’Outre-Mer, de Madagascar et d’Indochine, morts pour la France lors des deux guerres mondiales de 1914-18 et de 1939-45.

L’avenue des champs Elysées a été interdite à la circulation pour la circonstance, afin de permettre une remontée symbolique jusque sur la tombe du soldat inconnu où le parrain, le docteur Jean-Jacques Konadjé a été accueilli par la fanfare de la garde Républicaine Française.

En présence de nombreux invités, le docteur Konadjé a procédé au dépôt de la gerbe à la mémoire des tirailleurs ivoiriens. Puis, il a ravivé la flamme du souvenir avant de se prêter au salut militaire et au salut des différents drapeaux, avant d’immortaliser la Côte d’Ivoire par sa signature dans le livre d’or qui sera exposé aux Invalides.

En tant que pays invité d’honneur, c’est la première fois que le drapeau ivoirien a été hissé sous l’Arc de triomphe.

Le choix du docteur Jean-Jacques Konadjé comme parrain de cette cérémonie n’est pas fortuit. Selon les organisateurs à savoir l’Union nationale des tirailleurs africains, plusieurs critères ont milité en faveur de cet ivoirien qui en 2016 a été désigné meilleur chercheur afro-caribéen d’Europe. A travers son parcours académique et professionnel, il est une référence dans la diaspora africaine en Europe et constitue un modèle de réussite pour la jeunesse africaine ; Il contribue au rayonnement du continent africain à travers ses nombreuses publications enseignées dans plusieurs Universités européennes ; C’est un jeune qui a une vision pragmatique du continent africain.

L’Ambassadeur de l’Italie, les anciens combattants italiens et français ont pris part à cette cérémonie pleine d’émotion.

R. K.
Commentaires


Comment