Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le Gouvernement satisfait de la mise en œuvre du PND
Publié le mardi 7 novembre 2017  |  AIP
Rencontre
© Primature par DR
Rencontre du comité de pilotage de la mise en œuvre du plan national de développement en 2016
Lundi 6 novembre 2017. Abidjan, auditorium de la primature. Comité de Pilotage sur le suivi de la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND 2016-2020) présidé par le premier ministre Amadou Gon COULIBALY
Comment


Le Gouvernement ivoirien, par le truchement de la ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé a révélé lundi à la Primature, que le rapport de suivi 2016 du plan national de développement (PND) donne les progrès satisfaisants.

«Avec le soutien des partenaires au développement, l’économie ivoirienne a affiché une croissance (8,3%) trois fois plus élevée que la moyenne continentale et a occupé le 2ème rang des pays africains à fort taux de croissance dans un contexte d’inflation maitrisée », a détaillé Mme le ministre. Selon elle, les réformes mises en œuvre et l’engagement politique du Gouvernement ont favorisé l’attractivité économique de la Côte d’Ivoire.

Cette situation s’est traduite par la hausse des créations d’entreprises et des intentions d’investissement privé. «Ainsi, à fin décembre 2016, le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) a enregistré 12 166 nouvelles entreprises créées contre 9 534 en 2015, soit une augmentation de 28%. En outre, les agréments à l’investissement se situent à 672 milliards F CFA et sont constitués à 73% d’Investissements directs étrangers (IDE) », a expliqué Mme Kaba Nialé.

Au total, a-t-elle développé les investissements privés se sont établis à 2979,9 milliards F CFA au cours de l’année 2016. Ce qui correspond à un taux d’investissement privé de 13,9 % du PIB en 2016 contre 12,9 % du PIB en 2015, reflétant les efforts initiés par le Gouvernement en faveur de l’amélioration de l’environnement des affaires (simplification des procédures de création d’entreprises, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption).

«Ce bilan montre que la Côte d’Ivoire est en bonne marche vers l’émergence économique. Les efforts devraient être poursuivis pour maintenir cette dynamique et réduire substantiellement le taux de pauvreté », a promis Kaba Nialé.

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui a présidé la réunion du comité de suivi s’est félicité de l’effectivité du suivi technique de la mise en œuvre du PND.

Il a souligné que le rapport de suivi au titre de l’exercice 2016 fait ressortir une contribution substantielle des partenaires au développement évaluée à 662,8 milliards FCFA, ce qui a permis la réalisation de plusieurs projets d’envergure notamment, l’aménagement de routes et d'autoroutes, la mise en exploitation des champs captants de Bonoua, l’approvisionnement en eau potable de plusieurs localités et la construction du barrage de Soubré.

Au nom des partenaires de développement Babacar Cissé, Coordonnateur résident du système des Nations Unies a insisté sur dans la transparence dans la gestion des projets.


bsp/kam
Commentaires


Comment