Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Trafic d’espèces protégées : Un grand réseau de trafiquants d’ivoire démantelé
Publié le mercredi 8 novembre 2017  |  Fraternité Matin
L`ivoire
© Autre presse par DR
L`ivoire d`éléphant
Comment


Suite aux écoutes téléphoniques d’un des trafiquants suivis depuis de longues dates, l’on a eu écho de ce qu’une transaction aura devant une résidence à Koumassi a expliqué le Capitaine Timothé, l’homme conduisant les opérations.
A l’issue de ces écoutes, des unités spécialisées dans la lutte contre le trafic d’espèces protégées composées d’éléments du Ministère des eaux et forêts, et de l’Uct, Unité de lutte contre la criminalité transnationale organisée ; avec l’assistance technique du Projet Eagle-Côte d’Ivoire ont interpellé quatre trafiquants dont trois pris sur le théâtre des opérations.

Ils ont été appréhendés au moment où ils s’apprêtaient à passer à la transaction dans la commune de Koumassi dans le sud-est d’Abidjan, quartier remblais. Cette opération a permis aux forces de l’ordre de mettre la main sur une saisie importante composée : de 55 kg d’ivoire, un record pour le pays. Deux impressionnantes défenses mesurant 1m60 chacune au moins provenant d’un éléphant géant que l’on trouve uniquement dans les savanes de l’Afrique australe d’après les spécialistes.

Après les arrestations, déclarations préliminaires des prévenus. Ainsi, une série de perquisitions au nombre de six ont eu lieu à leurs domiciles. Le Capitaine Thimothée, Chef de l’opération et ses hommes ont procédé à plusieurs fouilles minutieuses à Koumassi grande mosquée et à Koumassi remblais, chez un des cerveaux de la bande, un certain sergent de la douane.
Son véhicule était celui qui transportait les ivoires pour le lieu de la transaction. Il était en service à l’aéroport Félix Houphouët Boigny dont il a déserté le poste pour venir prendre part à la vente qui devrait avoir lieu…car poursuit-il, il est venu prêter mains fortes à son cousin qui est propriétaire des ivoires dont il ignorait la contenance derrière le coffre de son véhicule s’est exprimé le douanier lors de son interrogatoire. Information transmise par le Capitaine Thimothé, Chef de l’opération.

Il a été trouvé chez lui, des documents bancaires avec des transactions douteuses. Ensuite cap est mis sur Treichville, là-bas grande fut la surprise des hommes de Thimothée. Ils découvrent avec stupeurs 46 queues d’éléphants chez un pseudo-sculpteur. C’est la plus grande saisie jamais réalisée en ce qui concerne des queues d’éléphants. Ce chiffre qui donne froid dans le dos témoigne de l’ampleur du massacre perpétré par ce réseau de trafiquants arrêtés.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment