Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Appui au financement des PME : Lancement à Abidjan du Programme ‘’ELITE BRVM LOUNGE’’
Publié le jeudi 9 novembre 2017  |  Abidjan.net
Bourse
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Bourse : Signature de convention tripatite relatif au lancement du programme ELITE pour les PME au sein de l`UEMOA
Abidjan le 9 novembre 2017. Une signature de convention s`est tenue ce jeudi à Abidjan entre le London Stock Exchange Group (LSEG), la bourse de Casablanca et la BRVM marquant le lancement du programme ELITE pour les PME au sein de l`UEMOA dénommé ELITE BRVM LOUNGE.
Comment


L’auditorium du CRREA UMOA à Abidjan a abrité ce jeudi 9 novembre 2017, la cérémonie de signature d’accord de partenariat entre la London Stock Exchange Group, la Bourse de Casablanca et la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), dans le cadre du lancement du Programme ‘’ELITE BRVM LOUNGE’’ pour les PME de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Par la signature de cet Accord de partenariat, les trois bourses s’engagent à unir leurs efforts et à mutualiser leurs expériences en vue de faciliter aux PME, l’accès au financement, a expliqué le Directeur général de la BRVM, Edoh Kossi Amenounve.

Ce Programme qui s’appuiera sur un écosystème régional composé de différents partenaires et axé sur les besoins spécifiques des PME de la sous-région, se veut une alternative à la recherche de solution à la problématique du financement des PME, a laissé entendre le dg de la BRVM.

Poursuivant, Edoh Kossi Amenounve a indiqué que ce programme vise à accompagner les PME de l’UEMOA dans l’amélioration de leur gouvernance, de leur gestion et de leur performance en vue de faciliter leur accès au financement de façon générale et en particulier au financement à long terme à travers les marchés de capitaux.

Le Directeur général de la Bourse de Casablanca, Karim Hajji a, quant à lui, réaffirmé l’engagement de son institution auprès de la BRVM pour accompagner les entreprises de l’UEMOA dans ce programme. En s’engageant dans ce projet aux côtés de la BRVM et de la Bourse de Casablanca, la London Stock Exchange Group s’engage à apporter de l’aide aux entreprises de l’UEMOA afin de leur permettre de se positionner de façon globale et durablement, a expliqué Antonella Amadei, Head of Global Development Market Infrastructures de la London Stock Exchange Group.

L’intérêt que le Gouvernement ivoirien accorde à la question du financement des PME ainsi qu’à celles relatives au développement des marchés de capitaux en vue de l’accélération et du renforcement de la croissance au sein de l’UEMOA, a été salué par le DG de la BRVM. Cet engagement des autorités ivoiriennes se traduit par la présence en Côte d’Ivoire des sièges de l’Autorité de Régulation du Marché, le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés financiers, de la BRVM et du DC/BR et plus de la moitié des intervenants du marché.

A en croire Edoh Kossi Amenounve, la Côte d’Ivoire compte également le plus grand nombre de sociétés cotées à la BRVM, soit 34 sur les 44 actuellement inscrites à la cote de la BRVM. La Côte d’Ivoire est aussi l’émetteur de référence du Marché obligataire avec 24 emprunts émis depuis 1998 pour un montant total de 2260,22 milliards de F CFA. 10 lignes obligataires sur 36 ainsi que deux Sukuk sur les cinq actuellement cotés à la BRVM. La Côte d’Ivoire a offert au Marché, par le canal des privatisations, 7 des 18 nouvelles sociétés admises à la BRVM depuis 1998.

Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo a salué la ‘’concrétisation rapide de ce projet et les perspectives de financement qui s’offrent désormais aux PME’’. Moussa Sanogo s’est félicité de ce bel exemple de collaboration sud-sud, mais surtout de ce la Côte d’Ivoire devient le 2eme pays non européen, après le Maroc, à développer ce programme.

Après avoir rappelé que les pme représentent 80% du tissu économique et contribuent pour 18% au PIB, le Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo a affirmé que ‘’la problématique du financement des PME et de façon générale du secteur privé constitue l’une des priorités du Gouvernement ivoirien’’.

Elisée B.
Commentaires


Comment