Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Côte d’Ivoire table sur une croissance de "8,1% en 2017" (Secrétaire d’Etat)
Publié le vendredi 10 novembre 2017  |  APA
Budget
© Abidjan.net par Marc Innocent
Budget et portefeuille de l`Etat: Moussa Sanogo visite la Direction Générale des Impôts
Abidjan le 24 Août 2017. Le Secrétaire d`Etat en charge du Budget et du Portefeuille de l`Etat, Moussa Sanogo, a, dans le cadre de la prise de contact avec les structures sous sa tutelle, visité la direction générale des impôts.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le gouvernement ivoirien prévoit une croissance économique de "8,1%" pour l’année 2017, a indiqué jeudi à Abidjan le secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, lors d’une cérémonie.
Play Video

"Depuis 2012, la Côte d’Ivoire s’est inscrite dans une dynamique de croissance économique forte et inclusive (…) avec un taux de croissance annuel moyen de 9% environ sur les cinq dernières années. Et, il est prévu un taux de croissance de 8,1% en 2017", a dit M. Sanogo.

Le secrétaire d'État Moussa Sanogo, qui s’exprimait à l’occasion du lancement du Programme "Elite Brvm Lounge" pour l’accompagnement des PME de l’Uemoa, a soutenu que la poursuite de cette dynamique de croissance nécessite un système financier innovant et compétitif.

La Côte d’Ivoire qui ambitionne d’être un pays émergent en 2020, a élaboré un Programme national de développement (PND, 2016-2020), afin d’accélérer la transformation structurelle de son économie.

Ce plan est adossé à un important programme d’investissements évalué à 30.000 milliards de FCFA avec une contribution attendue du secteur privé national et international, à hauteur de 62,5%.

Grâce à d’importantes réformes structurelles et sectorielles, le pays a accompli des performances remarquables qui lui ont permis de retrouver, après la crise de 2010/2011, des fondamentaux macroéconomiques propices à des investissements porteurs.

Le déficit budgétaire du pays estimé à 3,9% en 2016 reste toutefois important. Quant au ratio d’endettement, il s’est établi à 42,4% du PIB en 2016. L’Etat ivoirien devrait stabiliser le déficit de son budget afin d’impulser sa croissance.

Selon le dernier rapport de la Banque mondiale (BM) sur la situation économique de la Côte d’Ivoire, la croissance du pays devrait atteindre 7% du PIB en 2017 pour converger autour de 6,5% en 2018-2019. Le gouvernement ivoirien lui prévoit un taux moyen de "8,2% de 2017 à 2019 ".

PIG/ap/ls/APA
Commentaires


Comment