Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Procès Gbagbo – Firmin Detoh Letoh : « Je ne voulais pas envoyer mes hommes à l’abattoir »
Publié le vendredi 10 novembre 2017  |  Jeune Afrique
Justice
© Abidjan.net par Prisca
Justice : Le tribunal militaire d’Abidjan ouvre ses portes
Jeudi 1 mars 2012. Abidjan. Plateau. Etat major. Le tribunal militaire d’Abidjan a ouvert ses portes en presence des membres du gouvernements et responsables de l’armées. Photo : Le Général Detoh Letoh
Comment


Au deuxième jour de son témoignage au procès de Laurent Gbagbo et de son bras droit Charles Blé Goudé, à la Cour pénale internationale (CPI), ce mercredi 8 novembre 2017, le général Firmin Detoh Letoh, ex-commandant des Forces terrestres, est revenu sur le bombardement d’un marché et la répression d’une manifestation de femmes favorables à Alassane Ouattara à Abobo, une commune d’Abidjan, ainsi que sur le rôle de Charles Blé Goudé et du commandant Jean-Noël Abéhi.

Le général Firmin Detoh Letoh, pour sa deuxième journée d’audience à la Cour pénale internationale, est revenu sur les journées de mars 2011, dans le quartier Abobo, d’Abidjan. Présenté par le général Philippe Mangou, alors chef d’état-major, comme le responsable direct des forces armées ivoiriennes déployées sur le terrain dans cette zone, le général Firmin Detoh Letoh affirme au contraire avoir pris ses ordres auprès de lui et l’avoir tenu au courant de l’évolution de la situation sur le terrain.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment