Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Kaba Thiéba sensibilise la diaspora à ‘’venir investir ’’ au Burkina qui présente de ‘’réelles opportunités d’affaires’’
Publié le vendredi 10 novembre 2017  |  APA
Kaba
© APA par Saliou AMAH
Kaba Thiéba sensibilise la diaspora à ‘’venir investir ’’ au Burkina qui présente de ‘’réelles opportunités d’affaires’’
Vendredi 10 novembre 2017. Abidjan. Le Premier ministre burkinabé Paul Kaba Thiéba a exhorté ses compatriotes vivant en Côte d’Ivoire à ‘’venir investir au pays’’ qui présente de ‘’réelles opportunités d’affaires’’ dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES).
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Premier ministre burkinabé Paul Kaba Thiéba a exhorté, vendredi à Abidjan, ses compatriotes vivant en Côte d’Ivoire à ‘’venir investir au pays’’ qui présente de ‘’réelles opportunités d’affaires’’ dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES).

‘’Investisseurs burkinabè, venez investir au pays qui vous attend. Vous le faites bien ici, mais avec le PNDES, de réelles opportunités s’offrent à vous pour la transformation structurelle de l’économie nationale’’, a déclaré M. Thiéba, à l’ouverture du Forum 2017 Diaspora Invest couplé aux Journées de promotion économique et commerciale du Burkina Faso en Côte d’Ivoire (JPEC), soulignant que ‘’la vision du Président du Faso, Marc Christian Kaboré, repose sur l’essor du secteur privé qui génère des richesses’’.

Saluant l’organisation de ce forum, ‘’plateforme d’échanges économique s ’’ en terre ivoirienne, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a fait remarquer que ‘’la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso sont liés par la géographie, l’histoire, la culture, l’intensité économique et le flux humain, donc par un destin commun’’.

Selon M. Thiéba, les gouvernements des deux pays se réunissent tous les ans par le biais du Traité d’amitié et de coopération (TAC), un cadre idéal ‘’pour parler du développement de nos pays respectifs et faire prospérer ce bel exemple de coopération’’ a ajouté le chef du gouvernement burkinabé.

Abordant le thème du Forum et des journées ‘’Mise en œuvre du PNDES : quelle contribution de la diaspora à la transformation structurelle de l’économie du Burkina Faso ?’’, Paul Kaba Thiéba a indiqué que ‘’la stratégie du PNDES repose sur des fondements et une vision, des principes-directeurs de mise en œuvre, (…) des axes et objectifs stratégiques, des effets attendus et un dispositif de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation’’.

‘’Nous avons tenu compte des enseignements tirés de l’évaluation de la mise en œuvre des stratégies antérieures de développement socio-économique du Burkina Faso depuis 1966 et notamment de la mise en œuvre de la stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD)’’, a-t-il précisé.

Les impacts attendus du PNDES 2016-2020, a expliqué le Premier ministre Kaba Thiéba, sont l’amélioration de l’efficacité des gouvernances politique, administrative, économique, locale et environnementale, la réalisation d’un taux de croissance moyen annuel de 7,7% créatrice d’au moins 50 000 emplois par an…

‘’Ces impacts seront poursuivis à travers un processus de transformation structurelle de l’économie qui s’appuie sur un schéma de croissance fondé sur une intensification des investissements sur la période 2016-2020. Ce qui permettra de passer d’une croissance de 5,7% en 2016 à une croissance de 7,7% par an sur la période 2016-2020’’, a-t-il insisté.

Pour ce faire, il a mis en exergue deux leviers à utiliser, notamment, ‘’la création d’un environnement favorable au développement industriel par le renforcement des secteurs d’appui à la production et la relance d’un développement industriel, compétitif et durable, par la réalisation d’investissements structurants à hauteur de 8 408,2 milliards FCFA’’.

Pour Momouni Pograwa, Directeur général de Burkina Invest, la structure organisatrice, ‘’Forum 2017 Diaspora Invest’’ qui rentre parfaitement dans le cadre de la consolidation des relations économiques et commerciales entre le Burkina Faso et ses partenaires, vise à présenter les opportunités d’investissements existant au Burkina et à mobiliser la diaspora burkinabé et les investisseurs étrangers’’.

Une centaine d’entreprises burkinabè des secteurs du textile, de l’agro-alimentaire et de la pharmacopée en provenance du Burkina Faso participent à ces journées qui prendront fin jeudi 16 novembre, au contraire du Forum qui s’achève ce samedi 11 novembre.

HS/ls
Commentaires


Comment