Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Modernisation et extension d’Air Côte d’Ivoire : Signature d’un accord de prêt d’un montant de 64,32 milliards de F CFA entre l’Etat ivoirien et la BAD
Publié le samedi 11 novembre 2017  |  Abidjan.net
Signature
© Ministères par DR
Signature de l’accord de prêt de la BAD pour le financement du programme de modernisation et d’expansion de Air Côte d’Ivoire
Vendredi 10 novembre 2017Abidjan-Plateau, Immeuble SCIAM - 20e étage. La BAD et l’Etat de Côte d’Ivoire à travers le ministère de l’économie et des finances ont signé l’accord de prêt pour le financement du programme de modernisation et d’expansion de Air Côte d’Ivoire.
Comment


L’Etat de Côte d’Ivoire et la Banque Africaine de Développement (BAD) ont signé le vendredi 10 novembre 2017 à Abidjan un accord de prêt portant sur un montant de 64,32 milliards de F CFA, en vue du Programme de modernisation et d’extension de la compagnie aérienne Air Côte d’Ivoire.

La facilité octroyée à la Air Côte d’Ivoire, à travers cette signature d’accord de prêt, permettra à la compagnie de moderniser sa flotte par l’acquisition de 5 avions neufs et de renforcer ses capacités par la mise en place d’un programme d’assistance technique, qui consistera à la formation en partenariat avec l’Institut national Polytechnique Felix Houphouet Boigny (INPHB) de 77 pilotes et de 120 techniciens avions – conduire les études et l’élaboration d’un plan d’affaires pour la construction d’un centre de maintenance ainsi que pour la création d’une école régionale des métiers de l’aviation.

Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné a dit ‘’la fierté du Gouvernement pour l’aboutissement de ce projet structurant qui contribue au développement de la Côte d’Ivoire’’. Il a indiqué que le programme, objet de la signature dudit Accord de prêt, s’inscrit en droite ligne du Plan National de Développement (PND) 2016-2020. ‘’Les accords signés permettent de soutenir la croissance économique et favoriser l’intégration sous-régionale’’, s’est exprimé le ministre de l’Economie et des Finances.

‘’Ce programme d’extension d’Air Côte d’Ivoire revêt pour la Banque Africaine de Développement une haute importance’’, a dit le Directeur général de la BAD pour l’Afrique de l’Ouest, Janvier Litse. Cela, en ce sens que le programme va conduire à réduire les faiblesses de l’aviation africaine notamment au niveau de l’Afrique centrale, a-t-il expliqué.

Le Ministre des Transports Amadou Koné a dit sa joie pour la signature de cet Accord de prêt, qui à l’en croire va contribuer à faire de la Côte d’Ivoire le hub sous régional au niveau du transport aérien. Il a salué ‘’le caractère innovant’’ de ce mode de financement. S’il note que l’Afrique a enregistré une forte croissance (+6%) ces 5 dernières années concernant le transport aérien, le ministre Amadou Koné ne perd pas de vue que ‘’la part du transport aérien en Afrique demeure négligeable avec moins de 5% du trafic mondial’’. Avant de clore son propos, le ministre a tenu a félicité les responsables d’Air Côte d’Ivoire pour les importants progrès réalisés depuis 2013. Ce qui a permis la création de 4000 emplois dont 600 directs et généré environ 100 milliards aux entreprises intervenant dans l’espace aéroportuaires.

Pour sa part, le Président du Conseil d’Administration d’Air Côte d’Ivoire, le Général Abdoulaye Coulibaly a affirmé que le financement obtenu permettra à la compagnie d’atteindre son ambition, à savoir être la meilleure compagnie aérienne en Afrique de l’Ouest et du Centre. Pour 2017, ce sont 850.000 passagers que la compagnie a transporté pour un chiffre d’affaire de plus de 100 milliards de F CFA, a révélé le Général Abdoulaye Coulibaly.

Créée en 2012, à l’initiative du président Alassane Ouattara, la flotte d’Air Côte d’Ivoire compte à ce jour, en attendant les 5 prochains avions, 10 avions. La compagnie dessert plus d’une vingtaine de villes d’Afrique de l’Ouest et du Centre et cinq destinations domestiques que sont Bouaké, Korhogo, Odienné, Man et San Pedro.

Elisée B.
Commentaires


Comment