Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

La pneumonie tue plus d’enfants que le paludisme, le VIH/Sida et la rougeole combinés (Communiqué)
Publié le lundi 13 novembre 2017  |  AIP
Lutte
© Abidjan.net par JOB
Lutte contre la pneumonie infantile : 250 enfants dépistés gratuitement à Bonoua grâce à l’ONG AGIS
Une campagne de dépistage et de soins gratuits des maladies respiratoires chez les enfants de 0 à 5 ans a été organisée du 20 au 23 juin 2016, par l’ONG AGIS, à l’hôpital de Bonoua, avec près de 250 enfants dépistés, 400 mamans formées aux mesures d’hygiènes et sensibilisées aux premiers gestes qui sauvent et la cerise sur le gâteau, 500 médicaments distribués gratuitement.
Comment


Abidjan - Après avoir appelé leurs gouvernements à investir dans la vaccination des petites filles le 11 octobre et les avoir engagés à éradiquer la poliomyélite une fois pour toutes le 24 octobre, la société civile à travers l'Afrique s'est assuré, le 12 novembre, que les vaccins contre la pneumonie figurent parmi les priorité sur l'agenda de la Santé.

Pour commémorer la Journée Mondiale contre la Pneumonie, des organisations de plus de dix pays réclament une augmentation de leurs budgets destinés au financement local des vaccins contre la pneumonie et des programmes de vaccination de routine, mais aussi au renforcement des systèmes de santé, rapporte, lundi, African Media Agency (AMA).

La vaccination reste la stratégie la plus efficace pour prévenir la pneumonie, même si elle est une maladie traitable. Pourtant, la maladie ne reçoit toujours pas l'attention dont elle a tant besoin et continue d'être la principale maladie mortelle des enfants de moins de cinq ans; plus que le paludisme, le VIH/Sida et la rougeole combinés.

Les vies de plus d'un million d'enfants auraient pu être sauvées chaque année si la prévention et le traitement des personnes atteintes de pneumonie étaient largement introduits dans les pays les plus pauvres du monde, surtout en Afrique et Asie du Sud.

Certains pays comme le Kenya, l'Ouganda et la Zambie ont élaboré des plans au niveau de leurs régions et au niveau national pour intensifier leurs actions de lutte contre la pneumonie. Beaucoup d'autres ont intégré des actions spécifiques à la lutte contre la pneumonie dans leurs stratégies nationales portant sur la santé infantile et la survie de l'enfant.

Ces efforts sont toujours insuffisants étant donné les investissements nécessaires pour atteindre les objectifs du Plan D'Action Mondial contre la Vaccination, et éradiquer définitivement la maladie. Seules une plus grande volonté politique et des ressources nationales plus importantes assureront que la déclaration d'Addis-Abeba sur la Vaccination que les chefs d'Etats africains ont approuvée en janvier 2017 ne soit pas seulement un mot, mais plutôt qu'elle serve vraiment à maintenir des enfants en vie.

Les organisations signataires sont Concern Health Education Project (Ghana), Muslim Family Counseling Services (Ghana), AFRIVAC (Sénégal), Community Restoration Initiative Project (Uganda), Community Health and Research Initiative (Nigeria), Nigerian Women Agro Allied Farmers Association (Nigeria), PROVARESSC (Cameroun), Coalition 15 (Cameroun), KANCO (Kenya), FENOS-CI (Côte d'Ivoire), Public Health Initiative Liberia (Liberia), POSSAV (Guinée), Malawi Health Equity Network (Malawi), Children Advocacy Forum Sierra Leone & Focus 1000 (Sierra Leone).

Les organisations internationales ainsi que les institutions à se rallier à la campagne sont OMS AFRO, the New Venture Fund, CoMo et GAVI.

cmas
Commentaires


Comment