Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Mondial 2018 : Et si l’élimination des Eléphants avait été planifiée
Publié le mardi 14 novembre 2017  |  Notre Voie
Football
© Autre presse par DR
Football /Éliminatoires Mondial Russie 2018: Match Côte d’Ivoire - Maroc - 11/11/2017 - 11/11/2017
Samedi 11 Novembre 2017. Abidjan. La Côte d`Ivoire a été battue (2-0) par le Maroc au Stade Felix Houphouet Boigny lors du dernier match de qualification pour le Mondial 2018 en Russie.
Comment


La Côte d’Ivoire ne participera pas à la prochaine coupe du Monde 2018. Elle a été éliminée dimanche dernier par les Lions de l’Atlas du Maroc. Sur le terrain, les deux buts de la victoire marocaine sont incontestables. Mais il y a beaucoup à redire sur ce match. La fédération ivoirienne de football a commis une grosse erreur d’avoir accepté le gambien Bakary Gassama pour arbitrer ce match décisif. Parce qu’une semaine plus tôt, l’homme en noir gambien a séjourné au Marcoc. Il a officié la finale de la ligue des champions entre le Widad Athlétic Club et Al Ahly d’Egypte le 4 novembre. La finale a été remportée par les marocains. A la fin de la rencontre, il n’est pas retourné dans son pays immédiatement. Il a passé quelques jours au Maroc. Et pourtant c’est lui qui a été choisi pour officier le Match décisif Côte d’Ivoire- Maroc pour le compte des éliminatoires du Mondial 2018. Le fait de rester pendant longtemps à Casa était un argument suffisant pour que la FIF récuse cet arbitre même s’il a été désigné bien longtemps à l’avance. Mais la fédération ivoirienne de football n’a pas réagi. Et le Gambien est arrivé et a fait ce qu’il voulait. Au regard de sa prestation de samedi dernier, on peut dire que les marocains ont été visiblement aidés. Il a souvent cassé le rythme du jeu des Eléphants au profit des marocains. Il a distribué plus de cartons jaunes aux joueurs ivoiriens qu’aux marocains, freinant leur engagement physique vis-à-vis de leurs adversaires. Le Maroc et l’arbitre gambien ont réussi leur coup.
Selon un observateur du football africain, Sidy Diallo ne serait pas aimé à la Caf et encore moins à la FIFA. Les gens veulent lui faire payer ses mauvais rapports avec certains dirigeants sportifs africains. La non qualification des Eléphants pour le Mondial 2018 n’est-elle pas partie des représailles ?.
Commentaires


Comment