Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

MFA / Leadership au sommet : Le Gontougo lâche Moutayé
Publié le mardi 14 novembre 2017  |  Le Jour Plus
Déclaration
© Partis Politiques par DR
Déclaration de la Haute Direction du MFA relative à la situation politique qui prévaut en Côte d’Ivoire
Photo: Anzoumanan Moutayé
Comment


L’épisode juridico-politique engagée au sommet du Mouvement des forces d’avenir alimente toujours les débats à l’échiquier national. Après la suspension du 2è congrès extraordinaire de leur parti puis l’appel de la direction intérimaire, la délégation régionale du Gontougo a décidé de lâcher, l’ex-ministre Anzoumana Moutayé. Ci-dessous la déclaration de Kobenan Sabbas, délégué du Gontougo

Déclaration

Après le bureau politique du 26 août 2017 auquel j’ai pris une part active, j’ai convié une réunion entre tous les délégués de la région du Gontougo, afin de produire une déclaration pour soutenir la nouvelle direction du MFA. A l’issue de cette réunion deux délégués en l’occurrence celui de Kouassi et de Koufao ont été marqué leur désaccord. Toutefois, il faut noter que la région du Gontougo compte 19 délégués. En plus des deux délégués qui se sont opposés, il y a eu quatre délégués qui se sont abstenus. Du coup, sur les 19 délégués, il y a 13 qui ont lâché Moutayé et ont décidé de travailler avec la nouvelle direction du MFA. Cette majorité démontre efficacement que tout le Gontougo ne se reconnaît plus en Anzoumana Moutayé et marque ainsi son accord avec la nouvelle direction avec à sa tête, le président intérimaire Ouattara Siaka. En effet, comme toutes les autres régions, qui sont en phase avec la nouvelle direction, le Gontougo ne peut pas être en reste. Le Gontougo soutien la légitimité et la légalité. Cette légitimité et cette légalité se démontrent aisément par la présence de toutes les structures du parti aux côtés de la nouvelle direction. A cet effet, nous interpelons le camarade Moutayé et nous lui disons que sa venue dans le Gontougo sera un échec. Depuis le 26 août 2017, la base ne le considère plus comme président du parti, mais plutôt Ouattara Siaka comme président intérimaire. Que Moutayé respect nos textes tout en se conformant aux décisions du bureau politique, car il a bénéficié des décisions de ce même bureau politique. Que Moutayé arrête de narguer la population par ses interventions à la radio et dans la presse. Nous lui demandons d’avoir le courage de dire la vérité à son petit groupe s’il se dit démocrate. Cela pourrait lui offrir une sortie honorable afin d’éviter l’humiliation.
Fait à Abidjan le 13 novembre 2017
Por la région du Gontougo
Le délégué Kobenan Dapa Sabbas

NB : L’appel de titre et le titre sont de la direction
Commentaires


Comment