Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le cadre de concertation Etat-Privé, un « partenariat exemplaire », selon le Premier ministre
Publié le mardi 14 novembre 2017  |  AIP
Cérémonie
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Cérémonie d`ouverture de la 3ème édition de la Journée nationale du Partenariat public-privé (JNP 2017)
Lundi 13 novembre. Abidjan. La 3ème édition de la Journée Nationale du Partenariat public-privé (JNP 2017) s`est ouverte en présence du premier Ministre Gon Coulibaly et plusieurs membres du gouvernement sous le thème « Encadrement du secteur informel : source de croissance et de compétitivité de notre économie ».
Comment


Le cadre permanent de concertation entre l’Etat et le secteur privé au sein du Secrétariat exécutif du Comité de concertation Etat-secteur privé est un « partenariat exemplaire » qui a conduit à des « réformes tangibles » qui permettent de maintenir un environnement propice aux affaires et l’amélioration de la compétitivité des entreprises, a déclaré, lundi, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Invité à se prononcer sur les enjeux de la formalisation des entreprises informelles, lors de la 3ème édition de la Journée nationale du Partenariat (JNP 2017) M. Gon Coulibaly a égrené la panoplie de réformes engagées grâce à ce partenariat, citant notamment la création et l’opérationnalisation de la Haute autorité pour la Bonne gouvernance et du tribunal de Commerce d’Abidjan, un dispositif qui sera soutenu par la mise en place d’une Cour d’Appel de Commerce d’Abidjan « dès l'année prochaine ».

Aussi, a-t-il mentionné la dématérialisation et la simplification des procédures administratives, avec la digitalisation des procédures de déclaration et de paiement des impôts.

« Ce processus sera accéléré à travers les réformes numériques dites de deuxième génération, prévues dans le cadre du Doing Business, notamment, le Guichet unique virtuel du Permis de construire, la plateforme virtuelle de raccordement à l’électricité, la mise en ligne des actes de mutation immobilière, de propriété foncière ainsi que des décisions de justice », a souligné le Premier ministre.

En matière d’accès au financement pour la densification du tissu économique, notamment industriel, sur la base des politiques menées par le gouvernement en vue de la transformation locale des matières premières, il a rappelé la réforme en profondeur du secteur financier avec l’instauration des Bureaux d’informations sur le Crédit, la baisse du taux d’usure de 18 à 15%, l’adoption de la loi sur le crédit-bail, adossée à des mesures fiscales incitatives initiées dans les annexes fiscales 2016 et 2017.

« Je me félicite, à cet effet, de la hausse significative du crédit à l’économie, passant de 2.308 milliards FCFA en 2012 à 4.467 milliards FCFA en 2015, soit près d’un doublement en trois ans », a-t-il dit.

La 3ème édition de la Journée nationale de Partenariat entendait faire l’état des lieux de la problématique et des initiatives menées par l’Etat et le secteur privé, sensibiliser à la démarche et aux avantages de la formalisation en termes de fiscalité, de formation, d’accès au financement, aux marchés et à la couverture sociale et proposer des orientations stratégiques au gouvernement.

Les résultats des assises s’inscriront dans le cadre des actions entreprises et prévues pour renforcer l’encadrement institutionnel des PME, notamment l’instauration d’un Registre des métiers et d’un Répertoire des entreprises artisanales, en application du Code de l’Artisanat adopté en 2014 et la création d’une Agence Côte d’Ivoire PME.


aaa/akn/fmo
Commentaires


Comment