Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

23e Conférence des parties (COP23) à Bonn : Anne Ouloto fait des précisions sur la participation de la Côte d’Ivoire (Conférence de presse)
Publié le vendredi 17 novembre 2017  |  Ministères
COP
© Autre presse par DR
COP 23 à BONN: Rencontre d`échange sur la proposition du projet agriculture Zéro déforestation de la Côte d`Ivoire au fond vert Climat
Lundi le 13 novembre 2017. La délégation ivoirienne conduite par la ministre Anne Ouloto a fait un plaidoyer auprès du GCF (Green Climats Fund) sur le projet de la Côte d`Ivoire relatif à l`agriculture Zéro Déforestation qui avait été soumis depuis le 28 Juin 2017 à travers le PNUD
Comment


Mme le Ministre Anne Ouloto a tenu ce jeudi 16 novembre à Bonn (Allemagne), une conférence de presse. Elle est relative à la rumeur du nombre pléthorique des participants de la Côte d’Ivoire à la COP23. Ci-dessous, un extrait de son discours liminaire.

[Les enjeux COP23]

La vingt-troisième Conférence des Parties (COP23) sur le climat s’est inscrite dans la poursuite des actions concrètes et des négociations des mécanismes de mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat relativement à l’atténuation, l’adaptation, le financement, le renforcement des capacités, le rehaussement de l’ambition, la transparence dans l’action, les mécanismes de marché et non-marché, le développement et le transfert de technologies climatiques, et la question du bilan mondial qui sera établi en 2018.

Le processus d’établissement de l’Accord de Paris, appelé « Programme de travail », a été l’enjeu majeur de la Conférence des Parties. Cette rencontre était dédiée à la rédaction du manuel de mise en place de l’Accord de Paris que la communauté internationale doit formaliser avant décembre 2018. En outre, un plan d’action concernant le financement de la mise en œuvre de l’Accord de Paris dans chaque pays a été défini avec la Banque Mondiale et a été mis sur la table des négociations au cours de cette COP23.

L’an dernier, la Conférence de Marrakech (COP22) sur le climat a donné lieu à de nombreuses décisions qui constituent des avancées incontestables dans la lutte contre les changements climatiques. Ces décisions ont été renforcées afin de favoriser le développement de nombreuses initiatives régionales.

********

[Résumé agenda de la délégation ivoirienne]

· Plus d’une trentaine de rencontres (Réunions, B to B et tables rondes) menées par :

- Les Ministères ; (MINSEDD ; MCLAU/Direction de l’Assainissement Rural ; MINADER ; MINEF ;….)

- Les Institutions (Assemblée Nationale; SP-CNFEM-PFO/FEM RCI ; World Resource Institute (WRI) ; Stockholm Environment Institute (SEI) ; GCF/ PF ; CTCN / MANAGER NETWORK AND CAPACITY BUILDING…)

- Les Partenaires Techniques et Financiers (RTCC ; BANQUE MONDIALE ; PNUD COTE D’IVOIRE ; ONU – HABITAT ; UNITAR…)

- Les Collectivités Territoriales (Mairie de COCODY ; Conseils Régionaux; ARDCI ; Mairie du PLATEAU ; Mairie de GRAND-BASSAM)

- Le Secteur privé (CGECI, GROUND FONDATION ; FIRCA ; SODEXAM)

- Les ONG (Alliance Ivoirienne pour les Foyers Améliorés et Energie de Cuisson Propre, ONG Femmes de Salem Inter / Présidente)

· Principaux sujets abordés :

- Recherche de financement FEM pour la restauration des sols ;

- Les Producteurs du Café Cacao sur les défis de la déforestation

- Financement des collectivités territoriales ;

- Présentation de l’instrument d’aide au climat du programme intra - ACP de l’AMCC et possibilité d’appui à la plateforme des producteurs de café-cacao ;

- Incorporation des SLCPs dans le renforcement des CDNs ;

- Mise en œuvre de l’action pour l’Autonomisation Climatique (ACE)

- Informer les autorités ivoiriennes sur l’importance du mécanisme technologique, féliciter le pays pour le nombre de requêtes soumis au CTCN.

- Séance de travail sur le Side-event Stratégie Nationale REDD+ et politique de réhabilitation des forêts

- Projet Grand-Bassam, ville durable modèle



· Conventions et Accords signés

- Convention avec les chocolatiers par le Ministère des Eaux et Forêts

- Convention pour l`organisation d`un forum international sur la finance climatique

- Accords pour la sauvegarde des rapaces et des requins



*********

[Composition de la délégation ivoirienne]

Il est toujours agréable pour un pays d’arriver à mobiliser autant de participants à ce genre de sommets internationaux.

Comme toutes les réunions des Nations Unies, il est nécessaire d’avoir une accréditation pour avoir accès aux différents sites des rencontres et des événements. Et donc, il est clair que tous ceux qui sollicitent et obtiennent une accréditation pour participer à une COP, ne sont pas forcément garantis d’y participer. Il y a donc nuance entre le nombre de personnes qui demandent l’accréditation, le nombre de personnes qui obtiennent l’accréditation, le nombre de personnes qui obtiennent le visa et le nombre de personnes qui participent effectivement aux travaux de la COP.

Dans le cadre de cette COP23, sur plus de 700 demandes d’accréditations qui ont été reçues par mon ministère, ce sont 543 personnes qui ont pu obtenir l’accréditation. De plus, toutes ces 543 personnes n’ont pas pu obtenir le visa Schengen, qui bien sûr ne dépend pas de l’Etat de Côte d’Ivoire.

Ce sont donc 178 personnes qui ont constitué la délégation ivoirienne présente ici à Bonn, en Allemagne.



*********

[En conclusion]

· Programme COP23 bien déroulé

· Forte participation de la Côte d`Ivoire due à une mobilisation bien conduite

· Signature de plusieurs conventions et accords de coopération

· Négociations pour la mobilisation de financements pour les projets
Commentaires


Comment