Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Conférence de Bonn/COP 23/CCT-UEMOA : Amichia parle au nom des 3000 collectivités de l’UEMOA
Publié le vendredi 17 novembre 2017  |  Ministères
Conférence
© Ministères par DR
Conférence de Bonn/COP 23/CCT-UEMOA : Amichia parle au nom des 3000 collectivités de l’UEMOA
Comment


Le Président du Conseil des Collectivités Territoriales (CCT) de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), François Albert Amichia, a participé la semaine dernière à la Conférence des Parties COP 23, qui s’est tenu du 06 au 17 à Bonn en Allemagne.
La Conférence des Nations unies 2017 sur la 23ème édition sur le climat qui a eu lieu du 06 au 17 Novembre à Bonn en Allemagne, a à l’initiative du Fonds Mondial du Développement des Villes (FMDV) convié son partenaire le CCT/UEMOA à ce rendez-vous mondial sur le climat.
Représenté par son Président François Albert Amichia, par ailleurs Maire de la Commune de Treichville à cette rencontre incontournable sur l’avenir climatique de la planète, l’Elu Ivoirien s’est à chaque fois, fait le chantre des 3000 Collectivités de la zone UEMOA au cours de ses différentes interventions devant un parterre de personnalités politiques, du système des Nations Unies, de la finance africaine et mondiale, d’experts, de représentants de la société civile, d’ONG, d’activistes, de militants etc. venus du monde entier.
Au cours de ce sommet, François Albert Amichia a eu trois communications. La première a eu lieu lors de l’ouverture du °Human Settlement day" organisé par les Nations Unies en présence du Secrétaire Général de UN-Habitat, M. Juan Carlos sur les enjeux et le rôle des autorités locales dans le processus d’implémentation des accords internationaux portés par les Nations Unies. Exemple du CCT/UEMOA.

Intervenant sur le thème : « Construire une ville durable : planifier et financer les infrastructures pour les villes à faible émission de carbone et résilientes au changement climatique », le porte-parole des Collectivités ouest-africaines a fait un plaidoyer pour l’adoption d’une nouvelle vision dans la politique de construction et d’urbanisation des villes africaines. Lesquelles doivent impérativement s’adapter à de nouvelles normes en terme de conceptions pour faire face à la menace climatique au risque de et/ou disparaître, voir leur population constamment déplacée. A cet effet, il a demandé l’aide et l’expertise de différents partenaires sociaux.
Toujours sous l’égide de UN-Habitat et du FMDV, le premier représentant du CCT/UEMOA, a réitéré en présence de hauts cadres de la Banque Africaine de Développement (BAD) et de la Banque Mondiale son message en faveur d’une nouvelle politique d’urbanisation des agglomérations africaines. Une nouvelle démarche éco- citoyenne avec comme partenaires la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Mondiale dans le cadre d’un partenariat régional pour la localisation de la finance conduit par le CCT et l’UEMOA avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers. Un partenariat dont l’objectif principal est d’organiser les environnements et les instruments de financements adaptés qui permettra d’accompagner le financement du développement des villes et régions de l’espace UEMOA surtout face aux enjeux climatiques.

Le lendemain dimanche12 novembre, une chaire lui a été encore offerte pour porter la voix du CCT/UEMOA lors du Sommet des Elus Locaux et Régionaux. A cette occasion, François Albert Amichia a fait l’apologie du partenariat régional. Un choix mieux adapté et de plus en plus privilégié par les partenaires au développement.
Au sortir de cette conférence organisée à l’endroit des Elus Locaux et Régionaux, le Président du CCT/UEMOA, s’est déclaré heureux et satisfait de cette initiative car cette invitation à participer à cette COP23 est la reconnaissance indéniable du travail abattu par les uns et par les autres depuis des années. De surcroît, en plus de leur offrir une tribune et par la même, une forte visibilité, cette rencontre leur a offert l’opportunité de nouer des contacts fructueux avec des partenaires potentiels notamment la Banque Mondiale mais aussi et surtout de porter haut et loin la nouvelle vision ainsi que le message d’espoir des 3000 Collectivités ouest-africaines.
Autre raison de se réjouir et non des moindres pour le Représentant de la communauté ouest-africaine dont les interventions ont été fortement appréciées et saluées par tous, est sans conteste la figuration dans un document officiel des Nations Unies du concept de Partenariat régional pour la localisation de la finance, cité comme « une démarche exemplaire » à même de figurer dans le premier "Annuaire pour l’action climatique globale". Un document officiel des Nations Unies signé par Mme Espinoza, la Secrétaire Exécutive de l’Agence des Nations Unies pour les changements climatiques (UNFCCC) et publié à la fin de la COP23.
Texte qui servira de cadre « pour les propositions inspirantes pour les Etats et bailleurs pour agir sur les enjeux climatiques. Et ceci grâce à la mobilisation et à l’intervention du Président François Albert Amichia et par le travail de négociation en amont du FMDV. A travers ce document, les Nations Unies approuvent et reconnaissent la pertinence de la démarche et encouragent à aller dans ce sens » selon M. Jean-François Habeau, Directeur Exécutif du FMVD.
Commentaires


Comment