Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les préfets "remobilisés" pour le sommet Union africaine/Union européenne
Publié le samedi 18 novembre 2017  |  AIP
Comment


Abidjan - A la faveur de la rencontre périodique avec les préfets, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, a estimé vendredi à l’issue de cette séance tenue à son cabinet, à Abidjan, qu’il fallait les remobiliser pour une réussite certaine du sommet Union africaine/Union européenne (UA/UE) qui s’ouvre le 29 novembre à Abidjan.

« Nous avons estimé qu’à la veille du sommet Union africaine - Union européenne qui mobilise toutes les énergies en Côte d’Ivoire, les autorités préfectorales devaient être au centre de cet événement important », a déclaré le ministre.

« Certes, le sommet se déroule à Abidjan mais le sommet se déroule d’abord en Côte d’Ivoire et engage chaque Ivoirien. C’est le signe du leadership retrouvé de la Côte d’Ivoire qui doit interpeller chacun d’entre nous pour chaque jour faire davantage pour la nation », a-t-il renchéri.

Selon le garant de la sécurité intérieure, ses ex-collègues ont exprimé toute leur volonté de continuer à donner le meilleur d’eux-mêmes. « C’est donc une rencontre de remobilisation de l’ensemble du corps préfectoral », a-t-il insisté.

Levant un coin de voile sur la question sécuritaire dans le pays, le ministre a affirmé que la situation sécuritaire dans l’ensemble du territoire est calme aujourd’hui, notamment dans le Cavally. « Tout le monde est à pied d’œuvre (…) pour le retour de la paix dans cette région. C’est un conflit qui est suffisamment ancré dans cette zone et qui va nécessiter une gestion soutenue pour que, de façon définitive, la cohésion sociale revienne dans cette région importante de la Côte d’Ivoire », a assuré Sidiki Diakité.

Abidjan va abriter du 29 au 30 novembre, le 5ème Sommet UA - UE, un véritable cadre institutionnel pour débattre de l’avenir des relations entre les deux continents. Cette rencontre qui s’avère être le premier sommet en Afrique subsaharienne s’articulera autour du thème « Investir dans la jeunesse pour un avenir durable ».

Au total 5302 participants dont 83 Chefs d’Etat et de Gouvernement représentant 55 pays d’Afrique et 28 pays d’Europe, ainsi que des délégations de pays amis, de la Commission de l’UA, de la Commission de l’UE, des Organisations internationales, régionales et sous-régionales y sont attendus.

gak/cmas
Commentaires


Comment