Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le Groupe SIFCA expose sur « Zéro déforestation » au SARA 2017
Publié le dimanche 19 novembre 2017  |  AIP
La
© Autre presse par DR
La SIFCA marque sa présence sur le SARA 2017
Abonnée du Salon international de l`Agriculture et des Ressources animales d`Abidjan, SARA, la SIFCA marque sa présence sur l`édition 2017 avec plusieurs stands
Comment


Abidjan - Leader de l’agro-industrie en Afrique de l’Ouest, le Groupe SIFCA participe au Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA 2017) avec ses filiales ivoiriennes (Palmci, Sania, Saph, Sucrivoire et Biokala).

A l’occasion de la 4ème édition du SARA dont le thème est « Transformation structurelle de l’économie agricole face aux changements climatiques », le Groupe SIFCA met en évidence une forêt en miniature, représentant le couvert forestier ivoirien gravement menacé, sous le thème « Zéro Déforestation, SIFCA s’engage », rapporte un communiqué de presse.

A travers ce thème, le Groupe SIFCA entend ainsi contribuer, pendant 10 jours, à la sensibilisation de la population, et particulièrement du monde agricole, sur la protection de la biodiversité, en droite ligne avec son engagement dans la politique du Développement durable initié depuis 2007.

Sponsor « Iroko+ », et partenaire historique du Ministère de l’Agriculture et du Développement rural, SIFCA dispose de quatre stands, au Pôle Institutionnel, au Pôle Innovation, au Pôle Produits et au SARA Market.

Précurseur dans la production d’énergie renouvelable utilisée dans l’alimentation de ses usines depuis plus de 27 ans, le Groupe SIFCA compte à son actif 10 filiales dont la dernière-née est « Biokala ». Un projet à fort impact socio-économique visant la création de plusieurs emplois directs dont achats de biomasse aux planteurs, avec d’importantes retombées environnementales et énergétiques.

Fondé en 1964, SIFCA est un acteur majeur de l’agro-industrie africaine. Il intervient dans l’exploitation de plantations, la transformation et la commercialisation de l’huile de palme, du caoutchouc naturel et du sucre de canne. Avec ses 30 000 employés répartis dans cinq pays, il a à son actif 10 filiales et contribue au développement socio-économique de l’Afrique de l’Ouest.


cmas
Commentaires


Comment