Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Togo : Faure Gnassingbé, en visite à Abidjan, annonce un dialogue avec son opposition
Publié le mardi 21 novembre 2017  |  APA
Visite
© Présidence par DR
Visite d`Amitié et de Travail du Président Faure GNASSINGBE
Lundi 20 novembre 2017. Abidjan. Visite d`Amitié et de Travail du Président de la République Togolaise, S.E.M. Faure GNASSINGBE.
Comment


Abidjan-(Côte d’Ivoire) - Le président togolais Faure Gnassingbé, en visite d’amitié et de travail lundi, à Abidjan, a privilégié le dialogue pour une sortie de crise dans son pays, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

« Quelles que soient les situations, les évolutions, tout doit se terminer par le dialogue », a indiqué le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, par ailleurs président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), au terme d’un échange avec son homologue ivoirien, Alassane Ouattara.

Plusieurs sujets ont été évoqués au cours de cet entretien qui se tient en prélude à la prochaine rencontre de la Communauté en décembre prochain et consacrée à la crise en Guinée Bissau, au Sahel et à l’adhésion de nouveaux membres .

Pour le président togolais le dialogue dans son pays « est en cours de préparation ». « D’ici quelques semaines, le dialogue pourra s’ouvrir », a-t-il rassuré .

« Nous souhaitions la paix au Togo, nous considérons que la paix dans la sous région est quelque chose d’indispensable pour le développement économique et social », a pour sa part souligné Alassane Ouattara qui a confié que les efforts sont consentis pour que « la paix soit maintenue et renforcée » .

Depuis le mois d’août dernier, le Togo est secoué par des manifestations de rue de l’opposition exigeant le départ du président Faure Gnassingbé au pouvoir depuis 2005.

Les manifestants réclament également le retour de la constitution togolaise de 1992 et s’insurgent notamment contre le projet de révision constitutionnelle voulu par le pouvoir.


SY/hs/ls/APA
Commentaires


Comment