Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le ministre Sidi Touré engage une campagne de lutte contre « le broutage »
Publié le mercredi 22 novembre 2017  |  AIP
Comment


Abidjan - Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service civique, Sidi Touré engage la lutte contre « le broutage » en Côte d’Ivoire, à travers sa campagne dénommée « jeune attention, le broutage c’est la prison ».

Cette pratique de la cybercriminalité en Côte d’Ivoire expose les entreprises et les individus, entre autres, aux escroqueries de toute nature, les vols de support et de données, les intrusions dans les réseaux informatiques et les interceptions de communications ou de flux de données, selon le ministre Sidi Touré.

« Malheureusement, nos jeunes sont le plus souvent impliquées dans ce genre de délit qui porte un coup dur à l’économie nationale », a-t-il déploré. Face à ce type de comportement déviant, « nous avons l’obligation d’agir en conséquence et d’inverser la tendance », a affirmé le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi des jeunes et du Service civique, mardi, au siège de l’ARTCI à Marcory.

Pour l'autorité gouvernementale, ces jeunes doivent prendre leur place autour des valeurs civiques et morales, pour sauvegarder les acquis et apporter une plus value à l’édification d’une nation.

Un panel conduit par l’avocat Assoko Eraclès, Stéphane Konan de la Direction de l’informatique des traces technologiques (DITT-Police scientifique) et l’expert en Informatique N’Cho Yao, a dénoncé une criminalité qui est passée du monde physique au monde virtuel, en présence de jeunes venus en grand nombre.

« La Côte d’Ivoire, à travers ses outils, est en mesure de mettre la main sur les brouteurs », a déclaré le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Koné Bruno, président de cette cérémonie de lancement officiel de cette lutte contre ce mal. Koné Bruno a demandé aux pirates des réseaux systèmes, adeptes de la petite escroquerie d'éviter d’entacher l’image de la Côte d’Ivoire.

Parrainée par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, cette manifestation se déclinera sous la forme d’information, d’éducation et de communication (IEC) dans la presse et les mass-médias et hors média.

(AIP)

nmfa/akn/fmo
Commentaires


Comment