Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Côte d’Ivoire/ Six mois de prison ferme infligés à trois personnes pour violences à Bouna
Publié le mercredi 22 novembre 2017  |  AIP
Comment


Bouna, 22 nov (AIP)- Six mois de prison ferme et 50 000 FCFA d’amende ont été infligés à Haïdara Faty, 51 ans, Hien Maxient, 45 ans, et à sa concubine, Kambiré Hoho, 32 ans, par la section de tribunal de Bouna, mercredi, pour violences ou voies de fait à la suite d'une querelle d'enfants qui a débouché sur une bagarre généralisée entre adultes.

A la barre, les deux dames, sans faux-fuyant, ont reconnu les faits qui leur sont reprochés. Quant à Hien Maxient, il a affirmé avoir tenté de ramener les protagonistes à la raison en les séparant. Une thèse balayée par deux témoins oculaires qui ont confirmé sa participation active à la bagarre.

Les faits remontent au 24 mai 2016 à Bouna. Ces trois individus cohabitaient dans une cour commune au quartier Dassikélédougou dans la tension et l'inimitié, selon leur entourage. Ce jour-là, explique-t-on, des gamins de cette cour s’étaient emportés dans des querelles lors d'une partie de jeu de billes. Leurs pleurs des enfants alertent les mères qui sont sorties pour secourir leurs enfants.

Sans connaître le mobile des pleurs, Dame Haïdara Faty et Kabiré Hoho se lancent alors de virulentes injures qui ont fini par virer à la bagarre. Voyant sa concubine, Hoho, en difficulté, Hien Mexient s'invite dans cette bagarre, rejoint plus tard par le fils de Haïdara Faty, jeune lycéen, venu défendre sa mère.

(AIP)

on/tad/kp
Commentaires


Comment