Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Sécurité: Démantèlement d’un gang spécialisé dans les vols des grosses cylindrées
Publié le jeudi 23 novembre 2017  |  Abidjan.net
Lutte
© Abidjan.net par Atapointe
Lutte contre le Grand banditisme: la Police met fin aux activités de plusieurs malfrats
Jeudi 23 novembre 2017. Abidjan. La Police judiciaire a présenté plusieurs bandits impliqués dans des vols à mains armés de véhicules de marque et autres délit de possession illégales d’armes à feu
Comment


La Direction de la Police Criminelle (DPC) a réussi un grand coup en mettant la main sur un dangereux gang spécialiste dans les vols des grosses cylindrées notamment dans le district d’Abidjan.

A Angré Bessikoi, une victime a signalé deux individus armés de kalashnikov et de pistolet
qui ont emporté son véhicule de marque KIA type Sorento.

La DPC qui a aussitôt ouvert une enquête après le dépôt d’une plainte a réussi à mettre la main, dans la commune d’Abobo sur le nommé Ouattara Nanaga dit Koné Bakary alias "Baky ou Bako" avec en sa possession un pistolet dont le chargeur était garni de 15 munitions.

Interrogé, il a reconnu les faits et cité deux de ses complices Badiel Théodore alias "Taylor ou Medy" et Omotimbé Mamadou alias "Madess", abattus lors d’un échange de tirs avec la police au moment de leur interpellation. Il a été saisi sur eux une kalash à canon scié et deux pistolets automatiques.
Dans le cadre de cette affaire, deux autres individus, Mariko N’tio et Bamba Inza, chargés de convoyer les véhicules volés vers la villes de Bouaké, pour être vendus dans la sous-région, ont été interpellés pour recel de véhicules volés. .

Ainsi, les membres de ce gang (3 interpellés et deux décédés) ciblent une voiture pour laquelle une "commande d’achat" leur a été passée et commettent le vol. Les trois malfrats seront conduits devant le parquet d’Abidjan Plateau pour répondre de leurs actes.

Atapointe
Commentaires


Comment