Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Grand Banditisme : les membres d’un gang de braqueurs et leur armurier mis aux arrêts
Publié le jeudi 23 novembre 2017  |  Abidjan.net
Lutte
© Abidjan.net par Atapointe
Lutte contre le Grand banditisme: la Police met fin aux activités de plusieurs malfrats
Jeudi 23 novembre 2017. Abidjan. La Police judiciaire a présenté plusieurs bandits impliqués dans des vols à mains armés de véhicules de marque et autres délit de possession illégales d’armes à feu
Comment


Un appel anonyme a permis à la Brigade de Recherche et d’Investigation de la Direction de la Police Criminelle de mettre la main sur deux hors la loi qui sévissaient à Abidjan dans les vols à mains armées des commerces.

Les faits. L’appel en question indique que deux individus comptent braquer, le 6 novembre, une entreprise relativement à un transfert de fonds de 100.000.000 de fcfa.

Précision de taille, le nom du chef de gang est cité, un certain Seydou alias Bouba connu et activement recherché par les services de la DPC.

Sur ces indications, un stratagème suivi d’une surveillance accrue du lieu indiqué a permis d’interpeller deux individus répondant aux noms de Sawadogo Yacouba, 60 ans de nationalité burkinabé et Kansié Sié Étienne, un ivoirien de 39 ans qui étaient, selon la police, à la phase de reconnaissance.

Par la suite, les investigations de la DPC ont mené à un dénommé Aboudou Salifou, 54 ans et vendeur de viande braisée à Abobo Avocatier, venu vendre à Bouba, une arme, pistolet automatique MAB15 de dotation policière pour ses opérations de vols.

Son interrogatoire a permis de mettre la main sur Coulibaly Aboubacary, 47 ans, ivoirien, réparateur d’armes à feu, chez qui a été saisi une vingtaine d’armes, une quarantaine d’outils servant dans leur fabrication ainsi que près de 3000 munitions de plusieurs types différents.

Les 4 malfrats seront conduits au tribunal d’Abidjan pour répondre de leurs actes.

PR
Commentaires


Comment