Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Religion / La Grande Mosquée de Koumassi réhabilitée officiellement livrée en présence du premier ministre Gon Coulibaly
Publié le vendredi 24 novembre 2017  |  Abidjan.net
Religion
© Autre presse par DR
Religion / La Grande Mosquée de Koumassi réhabilitée officiellement livrée en présence du premier ministre Gon Coulibaly
La grande mosquée de Koumassi, entièrement réhabilitée par le député Cissé Bacongo, a été officiellement livrée à la communauté musulmane de la commune. C`était hier jeudi 23 novembre 2017, en présence du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, Patron de la cérémonie.
Comment


La grande mosquée de Koumassi, entièrement réhabilitée par le député Cissé Bacongo, a été officiellement livrée à la communauté musulmane de la commune. C’était hier jeudi 23 novembre 2017, en présence du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, Patron de la cérémonie, du Cheick Aima Boikary Fofana Président du COSIM, garant spirituel ainsi qu’un parterre d’illustres invités composé de ministres, diplomates, élus et les représentants des communautés religieuses en Côte d’Ivoire.

La cérémonie solennelle de remise des travaux de réhabilitation de la grande mosquée de koumassi et de reconstruction de l’école confessionnelle Mahama Cisse Sabil Nadja, restera gravée dans la mémoire collective des populations de cette commune. La raison, c’est le nombre important de personnalités politiques et religieuses qui ont fait le déplacement pour marquer leur soutien au donateur Cissé Bacongo. En première ligne on peut citer le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly et le Cheikh Aima Boikary Fofana Président du conseil supérieur des imams de Côte d’Ivoire.

Après le mot de bienvenue du maire de la commune, monsieur N’Dohi Yapi Raymond, l’honneur échoit à l’imam Mariko Karim de traduire la reconnaissance du comité de gestion de la mosquée, de l’école confessionnelle qu’il dirige et des riverains du quartier qui abrite l’édifice religieux au donateur Cissé Bacongo. Dans un discours profond, l’imam Mariko a décrit la situation chaotique dans laquelle se trouvaient, à la fois la grande mosquée de Koumassi, l’école confessionnelle et le quartier mosquée. Mais fort heureusement, a-t-il souligné, Dieu leur a envoyé un bon samaritain nommé Bacongo pour réaliser leurs rêves les plus fous. Résultats des courses, c’est une mosquée et une école haut standing qui leur ont été livrées sur un plateau d’or. Et la cerise sur le gâteau c’est la transformation qualitative de leur quartier qui jadis présentait un visage apocalyptique. Pour tout le travail abattu les populations dans leur ensemble ont bien voulu traduire leur reconnaissance à leur bienfaiteur. " La communauté musulmane tout entière et particulièrement celle de koumassi vous dit merci pour vos efforts", a conclu l’imam Mariko.
Pour sa part, et au nom du donateur, l’Honorable Sangare Yacouba, après avoir rappelé les travaux d’envergure dont ont bénéficiés ces populations, a traduit la reconnaissance du Ministre Bacongo à toutes les personnes connues et anonymes qui l’ont aidé à réaliser les rêves de ces populations. Aussi, avant de clore son propos, le porte parole du donateur a invité les bénéficiaires à plus de responsabilité et avec insistance en ces termes: "Il nous appartient désormais d’agir ensemble pour améliorer la qualité de vie autour et à l’intérieur de l’édifice religieux relooké. Nous devons maintenir cette flamme de la fierté qui nous anime à la vue de ce quartier agréable à voir. Ensemble, prenons l’engagement de veiller à ce que cet environnement ne retombe dans les travers d’antan ".
Le même appel sera lancé par le Président du COSIM, Cheikh Aima Boikary Fofana avant d’exhorter les cadres musulmans à être des "Cissé Bacongo" en investissant sur le sentier de Dieu.

L’honneur est revenu au Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, Patron de la cérémonie, de clore la série des allocutions. Dans son discours figuraient en bonne place les félicitations au ministre Bacongo pour avoir redonné sa fierté à toute une communauté, mais également à toute une population qui désormais peut se vanter d’habiter un quartier "Choco".

La découverte de la stèle, suivie de la coupure de ruban et une visite des œuvres réalisées ont mis fin à cette cérémonie riche en émotion.

C. K.
Commentaires


Comment