Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

SARA 2017 : Le Conseil Coton-Anacarde explique le système du zonage dans la filière coton
Publié le vendredi 24 novembre 2017  |  lepaysan.ci
SARA
© Autre presse par DR
SARA 2017 : Le Conseil Coton-Anacarde explique le système du zonage dans la filière coton
Comment


22 novembre 2017 (lepaysan.ci) Dans le cadre de la réforme de la filière coton adoptée en mars 2013, le Gouvernement ivoirien a décidé du retour aux zones exclusives d’activités pour les sociétés cotonnières. Cette décision a été concrétisée par le décret n°216-1153 du 28 décembre 2016 portant institution du zonage agro-industriel dans la filière coton.

C’est cette décision du gouvernement diversement interprétée au sein de la filière que Messieurs Alfred Bato, Chef de service coton au Conseil Coton-Anacarde et Silué Kassoum Directeur Général de la Fédération Nationale des Producteurs de Coton de Côte d’Ivoire représentant l’Intercoton sont venus expliquer ce mardi 21 novembre 2017 sur le plateau de télévision du Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales dénommé SARA TV.

Aux dires de M. Bato, le zonage est un système qui consiste à attribuer à chaque société cotonnière, une zone exclusive d’activité où en tant que seul égreneur, elle prend en charge le développement de l’ensemble des activités de la filière. A en croire le Chef de service coton, ‘’le zonage permettra de relancer durablement l’industrie du coton’’

Le Directeur Général de la Fédération Nationale des Producteurs de Coton, Silué Kassoum a quant à lui salué la mise en œuvre du zonage dès la campagne 2017-2018 ouverte le 6 novembre dernier. Il a appelé les paysans à se conformer à la décision du gouvernement qui met tout en œuvre pour l‘accroissement des revenus des cotonculteurs de Côte d’Ivoire.

Notons que la production ivoirienne de coton a connu une ‘’légère hausse’’ de 5,7% passant de 310.177 tonnes en 2015/2016 à 328.090 tonnes en 2016/2017 et le prix pour la nouvelle campagne a été fixé à 265 F CFA le kilogramme.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire occupe actuellement le quatrième rang africain de producteur de coton derrière le Burkina-Faso, le Mali et le Bénin

D.S (www.lepaysan.ci)
Commentaires

Dans le dossier

SARA 2017
Dans le sous-dossier