Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Commémoration de la 27ème édition des 16 jours d’activisme : La Ministre Mariatou Koné lance la campagne par une marche sportive.
Publié le dimanche 26 novembre 2017  |  Ministères
Le
© Autre presse par DR
Le Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité a procédé, au lancement de la 27 eme édition des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux filles,le samedi 25 novembre à Abidjan
Comment


Le Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité a procédé le samedi 25 novembre à Abidjan, au lancement de la 27 eme édition des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux filles.
L’édition 2017 a démarré par une marche sportive à laquelle ont pris part des milliers de participants tous vêtus de couleur orange sur une distance de 5 kilomètres pour dire NON aux violences basées sur le genre.
Au cours de cette marche l’accent a été mis sur la mobilisation générale pour faire éliminer la pratique du mariage des Enfants en Côte d’Ivoire.
Les marcheurs ont eu droit ensuite à un exercice de fitness à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) de Marcory.
Au niveau international, le thème choisi pour l’organisation de ces journées d’activisme est : «Ne laissez personne pour compte, cessez la violence contre les femmes et les filles».
L’Union africaine a lancé une campagne à l’échelle du continent pour mettre fin au mariage d’enfants. Elle a été suivie d’un plan d’actions de la part des gouvernements destiné à réduire les taux de mariages d’enfants. Ces actions permettront aux filles d’avoir un meilleur accès à l’enregistrement des naissances, à une éducation de qualité, à des services de santé de la procréation ; et à renforcer et appliquer les lois et les mesures protégeant les droits des filles et interdisant le mariage avant l’âge de dix-huit ans.
Pour être en phase avec cet engagement, la Côte d’Ivoire a porté son choix sur le thème national suivant « mettons fin au mariage des filles pour un avenir meilleur ».
La commémoration des 16 jours d’activisme sera l’occasion d’attirer l’attention individuelle et collective sur la nécessité de traiter de la question des violences faites aux femmes et aux filles, et notamment du mariage des filles afin d’assurer la promotion de leurs droits et leur sécurité.
Pendant cette campagne d’activisme, la mobilisation sera faite pour un appel à l’action en vue de montrer que le mariage des filles est une violation des droits humains. A cette occasion, le Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité (MPFES), les agences des Nations Unies et partenaires sous la coordination d'ONU Femmes, les agences gouvernementales, les partenaires au développement, la société civile, les jeunes et les organisations de médias, organiseront des activités sur l’ensemble du pays. Il s’agit de campagnes de sensibilisation de masse, de projections de films, d’actions de communications et de plaidoyer ainsi que de discussions et de dialogues thématiques présentant les résultats, les progrès et les défis en matière de violences faites aux femmes et filles. Le but est de sensibiliser sur la nécessité de mettre fin à l’impunité, de prévenir et de protéger les femmes et les filles contre ce fléau.
Au cours de cette campagne, du 25 novembre au 10 décembre 2017, des actions ciblées seront initiées à l’endroit des autorités administratives, guides religieux, chefs traditionnels et coutumiers, des jeunes, des groupements de femmes et de la population. Ce sera des actions d’envergure afin de susciter l’intérêt et l’implication de toutes les franges de la population dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, quelles que soient leurs caractéristiques socioprofessionnelles et politiques.
La cérémonie officielle se tiendra à Abidjan le 4 Décembre prochain .
La lutte contre les violences basées sur le genre constitue une priorité pour le Président de la République son Excellence M. Alassane OUATTARA et le Gouvernement. C’est donc a cet effet qu’un Comite National de lutte contre les violences basées sur le genre a été crée.
La Ministre Mariatou KONE a au cours de sa declaration, félicité et encouragé les hommes, les femmes, les Organisations de la Société Civile, les institutions internationales et nationales, qui s’investissent sans relâche dans la lutte contre les violences basées sur le genre.
Elle a invité les populations et toutes les couches socio professionnelles, Hommes de médias, sportifs ,Artistes et bien d’autres à s’investir pour que la campagne des 16 jours d’activisme de cette année 2017 soit l’occasion pour tous de mener des actions concertées, symboliques et efficaces, en vue d’un changement de comportement et d’attitudes durables.
Commentaires


Comment