Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Sommet UA-UE : Abidjan bouclée par les forces de l’ordre
Publié le mardi 28 novembre 2017  |  APA
Comment


Pour la sécurité des 5.000 participants dont 83 Chefs d’État et de gouvernement des 55 pays d’Afrique et 28 d’Europe attendus à Abidjan pour le sommet, les organisateurs n’ont négligé aucun aspect, notamment, le volet sécuritaire.

Le ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité, rassurait dans une conférence de presse que ‘’toutes les dispositions sécuritaires sont prises pour la bonne tenue des travaux du sommet’’.

Le premier flic ivoirien ne croyait si bien dire tant le dispositif sécuritaire mis en place à Cocody (quartier des ambassadeurs) qui abritera les travaux et la grande partie des participants, notamment, les chefs d’Etat et de gouvernement, est impressionnant.

‘’ L’attaque à la grenade d’un véhicule de l’armée française, lundi à Ouagadougpu, avant l’arrivée du président Macron, par deux individus encagoulés, est un signal pour redoubler de vigilance’’, commente un officier militaire ivoirien.

Selon lui, ce sont près de 15.000 policiers, gendarmes, et militaires qui sont mobilisés ‘’avec un déploiement des Forces spéciales d’Adiaké à Abidjan, mais aussi, à Yamoussoukro et à Bouaké’’ où des délégations atterriront avant de regagner la capitale économique ivoirienne.

De Port-Bouët, commune où se trouve l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny, à Cocody en passant par Koumassi, Marcory, Treichville ou Adjamé, policiers et gendarmes veillent au grain de jour comme de nuit.

‘’Rien ne doit être négligé. Passez le véhicule au peigne’’, ordonne un chef d’opération à ses éléments procédant à une fouille d’un véhicule sur la voie expresse menant à Yopougon à l’ouest d’Abidjan où les patrouilles pédestres se sont multipliées.

Les grands hôtels de la capitale économique et ceux de la ville balnéaire de Grand-Bassam (30 km au sud-Est d’Abidjan) qui accueillera certaines délégations officielles ne sont pas en reste. Outre les agents de sécurité privée, la force conventionnelle (gendarmerie et police) est bien visible aux alentours de ces complexes pour garantir la sécurité et la tranquillité des délégations.

Par ailleurs, un plan de circulation couvrant la période du 27 novembre au 1er décembre 2017, a été rendu public par la police.

‘’En raison du sommet UA/UE, des mesures sécuritaires ont été prises: interdiction de stationner sur le VGE (boulevard Valéry-Giscard-d'Estaing ou boulevard) du 27/11 au 1er/12/2017. Aucun stationnement ni encombrement de cette voie ne seront permis à qui que ce soit’’, avertit un communiqué de la police nationale.

De nouveaux matériels de haute sécurité acquis sont disponibles pour la sécurisation du sommet et des délégations participantes.

‘’Abidjan sera une citadelle imprenable le temps du sommet. Et quiconque s’amuserait à troubler cette rencontre internationale en aura pour ses frais’’, avertit un autre officier supérieur de la police impliqué dans la sécurisation.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment