Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Promotion du genre : Le président Alassane s’engage lance le « HEFOR SHE » pour faire de l’égalité homme-femme une réalité
Publié le mardi 28 novembre 2017  |  Onu-Femmes
Cérémonie
© Autre presse par DR
Cérémonie de lancement de la campagne pour l’égalité des sexes ‘’HeForShe’’ d’ONU Femmes
Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part, ce mardi 28 novembre 2017, au Palais de la Présidence de la République, à la cérémonie de lancement en Côte d’Ivoire de la campagne pour l’égalité des sexes ‘’HeForShe’’ d’ONU Femmes.
Comment


La Directrice Exécutive de ONU –femmes, Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka et plusieurs femmes de la société civile ivoirienne dont ont été reçue ce mardi 28 novembre à 10 heures au palais présidentiel par le chef de l’Etat SEM. Alassane Ouattara.

C’était à l’occasion du lancement officiel de la campagne «He for She» (Lui pour elle ».
C’est l’honneur est revenu à la ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et de l’enfant, Mariatou Koné de planter le décor de cette cérémonie. Cette campagne, pour elle, vise à faire de la promotion du genre, une réalité en Côte d’Ivoire. Et ce combat, le président de la République Alassane Ouattara, depuis son accession au pouvoir en 2011, y a mis un point d’honneur. En témoigne la nouvelle constitution qui réduit les inégalités hommes et femmes ainsi et fustige les violences faites aux femmes. Elle en a profité pour lui rendre un vibrant hommage.

A sa suite est intervenue la secrétaire Exécutive de ONU-FEMMES, Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, non sans félicité le président Ouattara pour tous les efforts faits pour la promotion du genre. Grâce à toutes ces actions en faveur des femmes ,notamment la lutte contre les mariages précoces ,les viols et l’assistance faite au sein du fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) la Côte d’Ivoire a connu des avancées significatives. En plus d’être qualifiée de 2e pays d’Afrique, après le Rwanda à faire de la promotion du genre une véritable priorité, elle a été retirée de la liste noire des pays ne respectant pas les droits des femmes.

« Toutes ces efforts, quoique considérables, restent limités au regard du challenges à atteindre » à-t-elle soutenu en présentant son plaidoyer relativement aux violences faites aux femmes, à l’autonomisation des femmes, leur accession des femmes au foncier rural, aux mariages précoces, etc… Autant de réalités de notre société qui selon son organisation, sont en passe de devenir une pandémie mondiale et l’apanage de nos Etats africains. Avant de rappeler qu’elle attend le bilan en 2020 lors du 26e anniversaire de l’accord de Beijing. Pour elle, il faut à tout prix que les inégalités soient réduites dans le monde entier.

Intervenant en dernier ressort, le président de la République, Alassane Ouattara a rappelé qu’il a toujours fait de la promotion du genre, une de ses priorités avant de s’engager à nouveau devant l’auditoire pour éliminer toutes formes de violences faites aux femmes, notamment les mariages précoces, les mutilations génitales et surtout à lutter contre l’analphabétisme en Côte d’Ivoire.

La cérémonie de lancement de la campagne « HE FOR SHE, a été marquée par la décoration du chef de l’Etat par la secrétaire Exécutive de ONU-FEMMES et Une photo de famille.
Commentaires


Comment