Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Sommet UA-UE : 11 milliards FCFA de GMES and Africa distribués à 13 consortiums pour la protection de l’environnement
Publié le mercredi 29 novembre 2017  |  APA
Sommet
© APA par Amah SALIOU
Sommet UA-UE : 11 milliards FCFA de GMES and Africa distribués à 13 consortiums pour la protection de l’environnement
Mardi 28 novembre 2017. Abidjan. Le programme de soutien dénommé GMES (Surveillance mondiale pour l’environnement et la sécurité) et Afrique a célébré 13 consortiums africains en leur octroyant une enveloppe globale de 11 milliards CFA et des diplômes pour leurs actions dans la protection de l’environnement spatial.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le programme de soutien dénommé GMES (Surveillance mondiale pour l’environnement et la sécurité) et Afrique a célébré, mardi à Abidjan, 13 consortiums africains en leur octroyant une enveloppe globale de 11 milliards CFA et des diplômes pour leurs actions dans la protection de l’environnement spatial.

Pour l’Afrique australe, ce sont trois lauréats en provenance de l’Afrique du Sud, du Botswana et de la Namibie, deux consortiums de l’Afrique de l’Est viennent du Kenya, quand l’Afrique de l’Ouest est représentée par des consortiums de la Mauritanie, du Ghana, du Sénégal et du Nigéria.

L’Afrique du Nord avec l’Egypte et la Tunisie ainsi que la partie centrale du continent avec la République démocratique du Congo et le Gabon complète le tableau des lauréats de GMES and Africa qui se veut ‘’un programme de tout le continent africain’’, selon Dr Tidiane Ouattara, le Coordonnateur de GMES and Africa.

‘’Ces lauréats ont su traduire les projets du programme à travers les technologies spatiales autour de quatre segments que sont l’observation de la terre, les télécommunications par satellite, la navigation et l’astrologie’’, a expliqué M. Ouattara.

Selon lui, la gestion de l’eau, de la zone côtière et maritime et l’économie bleue constituent les trois thèmes majeurs du programme pour la période 2017-2021 soulignant que ‘’la gestion de l’espace n’est plus un luxe mais une nécessité pour aider nos décideurs dans leurs politiques’’.

Tout en félicitant les lauréats, Domenico Rosa, Chef de l’unité de la coopération et du développement international de la Commission européenne et Pr Sarah Anyang Agbor, Commissaire à l’Union africaine ont relevé que ‘’beaucoup de défis sont à relever pour un développement durable dans la gestion de l’environnement’’ sur le continent.

Pour la ministre ivoirienne de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, Anne Désirée Ouloto, représentant le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, ‘’la Côte d’Ivoire est engagée à jouer pleinement son rôle dans la mise en œuvre de ce programme’’ qui intervient dans ‘’un contexte de changement climatique et de péril de nos jeunes dans les océans’’.

‘’La Côte d’Ivoire appelle à plus d’effort dans le financement des programmes de développement des pays africains, plus d’effort en faveur de la préservation de la paix’’ a-t-elle plaidé invitant les lauréats à ‘’œuvrer aux côtés des pouvoirs dans l’élaboration de ces projets’’.

Le programme GMES and Africa est dirigé par le département des Ressources humaines, des Sciences et de la Technologie de la Commission de l’Union africaine (CUA/RHST), au titre d’une convention de délégation conclue avec la Commission européenne.

Le programme s’appuie sur des efforts conjoints fournis depuis plus de 10 ans et sur une contribution de l’UE de plus de 70 millions d’euros.

Son objectif consiste à renforcer les capacités techniques et institutionnelles en Afrique afin d’utiliser les données d’observation de la Terre dans l’élaboration des politiques.

HS/ls
Commentaires


Comment