Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Korhogo/ La secrétaire générale adjointe de l’ONU, directrice exécutive ONU femmes Dr Phumzile Mlambo-Ngcuka pour des terres aux femmes dont seulement 3% en sont détentrices
Publié le mercredi 29 novembre 2017  |  Abidjan.net
La
© Autre presse par DR
La secrétaire adjointe de l`ONU Phumzile Mlambo-Ngcuka visite des stands en compagnie de Mme la ministres de la solidarité et de la famille et Mme Sekongo Jeanne chef d`entreprise.
Comment


La secrétaire générale adjointe de l’ONU, directrice exécutive ONU femmes Dr Phumzile Mlambo-Ngcuka a exhorté le pouvoir ivoirien, les chefs coutumiers et religieux à octroyer des terres avec titre foncier aux femmes rurales dont seulement 3% en sont détentrices. Afin qu’elles produisent d’avantages et deviennent compétitives pour sortir définitivement de la pauvreté. C’était le 27 novembre 2017 à korhogo au Nord de la Côte d’Ivoire lors de sa visite de terrain dans cette partie du pays, en présence de Mme la ministre de la Solidarité, de la femme et de la Protection de l’Enfant Marietou Koné, de l’ambassadeur du Japon, des représentants de l’Union Européenne (U.E), du corps préfectoral des régions du poro, tchologo et bagoué, des élus locaux , des chefs coutumiers et religieux et de nombreuses associations féminines du monde rural.

Pour la secrétaire exécutive ONU-Femmes «Les violences faites sont à éviter , aucune jeune fille ne doit quitter l’école pour se marier ou aucun mariage précoce ne doit se faire sur des jeunes filles non scolarisées, dont les causes sont la pauvreté. L’autonomisation et l’éducation sont les seules remèdes à la pauvreté » a déclaré Dr Phumzile Mlambo-Ngcuka aux populations du Nord. Elle a prié les hommes des trois régions du Nord de la Côte d’Ivoire à prendre l’engagement de ne plus marier des filles pendant qu’elles sont encore sur les bancs de l’école. « Nous sommes appuyés par l’union européenne (UE) et le japon dans le cadre des violences faites aux femmes et les mariages précoces » a-t-elle ajouté. La secrétaire générale adjointe de l’ONU a par ailleurs rendu un vibrant hommage au président de la république Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire qui fait des efforts pour respecter la parité hommes –femmes même si beaucoup reste encore à faire ».

Elle a encouragé les jeunes filles à rester à l’école et les jeunes garçons faire la promotion de l’égalité du genre. La ministre Marietou Koné de la solidarité et de la famille s’est appesanti sur la chaîne des valeurs agricole dont la transformation des produits agricole et le projet de reforme des instituts de formation et d’éducation féminine contribuent à l’autonomisation de la femme rurale.

Aly Ouattara,

Une correspondance particulière
Commentaires


Comment