Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ L’ONU-Femmes invite les jeunes à s’engager dans la lutte contre les violences faites aux femmes
Publié le vendredi 1 decembre 2017  |  AIP
La
© Autre presse par DR
La secrétaire adjointe de l`ONU Phumzile Mlambo-Ngcuka visite des stands en compagnie de Mme la ministres de la solidarité et de la famille et Mme Sekongo Jeanne chef d`entreprise.
Comment


Abidjan, 1er déc (AIP)- La directrice exécutive de ONU-Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, a exhorté vendredi, au cours d’une conférence de presse qu’elle a animée au siège de son institution à Abidjan-Cocody, la jeunesse à s'engager dans la lutte contre les violence faites aux femmes, à travers la campagne HeForShe.

« Nous exhortons les jeunes à se joindre à nous et à engager le dialogue entre les femmes et les jeunes afin de lutter contre toutes les sortes de violences faites aux femmes handicapées, aux femmes âgées et aux femmes dans les zones de conflits", a déclaré la directrice exécutive de ONU-Femmes qui dit lutter également contre les mariages précoces et les mariages forcés.

Faisant le point de sa tournée en côte d’Ivoire, Phumzile Mlambo-Ngcuka dit avoir été marquée par le courage des femmes exerçant dans le beurre de karité, dans le domaine du céréale et celles apprenant divers métiers à Korhogo dans le Nord du pays ou elle s'est rendue. Les femmes d’Attécoubé, un quartier d’Abidjan, ont également reçu la visite de la secrétaire exécutive qui y a inauguré un centre de formation construit au profit des femmes entrepreneurs. Selon elle, l’autonomisation de la femme constitue une priorité dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Elle a déclaré avoir rencontré les autorités politiques, dont le président Alassane Ouattara, les chefs religieux, la société civile ivoirienne, ainsi que les femmes leaders et demandé leur implication dans la campagne HeForShe qui est un mouvement de solidarité pour l'égalité entre les hommes et les femmes visant à mobiliser les hommes pour qu'ils s'engagent activement et pratiquement dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Le constat actuel est que les femmes et les filles continuent d'être victimes de discriminations et de violences, partout dans le monde . Or la lutte contre les stéréotypes et les inégalités n'est pas un enjeu uniquement féminin mais pose une question de société qui concernent aussi les hommes et que si l'on veut atteindre l'égalité un jour, les hommes aussi doivent s'exprimer, briser les tabous et les stéréotypes et s'engager, a expliqué la directrice exécutive de ONU-Femmes.

Phumzile Mlambo-Ngcuka a informé d'ailleurs de la mise en place d’un fonds par l’Union-Européenne pour la lutte contre les violences faites aux femmes. Ce fonds, a-t-elle indiqué, viendra booster la capacité des pays contre les violences faites aux femmes.

La directrice exécutive de ONU-FEMMES est à Abidjan dans le cadre des 16 jours d’activisme lancés par son organisation avec pour slogan "Ne laisser personne de côté: mettre fin à la violence à l'égard des femmes" a-t-on appris.

(AIP)

akn/fmo
Commentaires


Comment