Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Paris RIGES 2017/ Amichia présente les opportunités d’investissement dans le sport ivoirien
Publié le lundi 4 decembre 2017  |  Ministères
Paris
© Ministères par DR
Paris RIGES 2017/ Amichia présente les opportunités d`investissement dans le sport ivoirien
Comment


A l’invitation de Business France, le ministre des sports et des loisirs François Albert Amichia a pris part au RIGES 2017 qui s’est tenu le lundi 4 décembre à Paris au siège de l’organisation. Ouvrant la série des allocutions le DG de Business France Christophe Lecourtier a salué la présence du représentant du gouvernement ivoirien à cette importante rencontre. Pour lui la Côte d’ivoire, au vu des d’opportunités qu’elle offre, se classe parmi les grandes nations d’affaires dans le domaine des infrastructures sportives avec les USA, le Quatar et l’Allemagne. A sa suite Mme Laura Flessel ministre français des sports a dit sa joie d’accueillir son homologue ivoirien au RIGES 2017. Pour elle cette rencontre vise, à l’horizon 2020, à atteindre 3 millions de licenciés sportifs. Ce qui représentera d’énormes opportunités d’affaires pour les investisseurs français.
François Albert Amichia a présenté les opportunités d’investissement dans les infrastructures sportives en Côte d’Ivoire. Il a salué la bonne coopération entre les 2 pays, qui se traduit par sa présence au RIGES deux années consécutives.
" L’excellence des rapports entre la Côte d’Ivoire et la France est de très longue date et a été ravivé par la dernière visite du Président Macron en Côte d’Ivoire. Notre pays a l’un des meilleurs taux de croissance qui se situe entre 7 et 9 points et cela est dû au travail acharné du Président Alassane Ouattara pour repositionner la côte d’Ivoire sur l’échiquier mondial. Nous sortons des jeux de la francophonie qui ont connu aussi un franc succès et bientôt nous accueillerons la CAN 2021. Il y a donc des opportunités à saisir en plus de la réfection des stades qui datent de la période post-indépendante et de celle des stades de proximité que nous avons entamée.
Cela permettra l’acquisition d’infrastructures sportives et la création d’emploi qui règlera le problème d’immigration de nos jeunes et aussi le problème de santé puisque le sport sera accessible à Tous. Nous visons à terme créer une industrie liée au sport, fabriquer les équipements sportifs sur place. Nous vous attendons dans notre pays qui a une économie libérale et l’un des plus ouvert d’Afrique".
Cette intervention du ministre ivoirien a permis d’ouvrir des horizons prometteurs d’investissements pour le sport ivoirien.
Commentaires


Comment