Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Un taux de croissance de 6,7% attendu dans l’Union en 2017 (Comité de politique monétaire de la BCEAO)
Publié le mercredi 6 decembre 2017  |  Abidjan.net
Réunion
© Abidjan.net par MC & DF
Réunion du Comité de politique monétaire de la BCEAO
Mercredi 06 décembre 2017 - Le Comité de politique monétaire de la Banque Centrale des États de l`Afrique de l`Ouest (BCEAO) s`est réuni, à Dakar, au siège de l`Institution, sous la présidence de Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la BCEAO.
Comment


Le taux de croissance dans l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), pour l’année 2017, est attendu à 6,7%, selon les prévisions Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest.

Le CPM de la BCEAO a tenu, mardi matin, sa quatrième réunion ordinaire, au siège de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest. La rencontre a été présidée par Tiémoko Meyliet Koné, Gouverneur de la BCEAO et président statutaire.

Le taux de croissance projeté pour cette année 2017 est en hausse constante comparativement aux années 2016 et 2015 où la croissance s’établissait respectivement à 6,6% et 6,2%.

Le Comité de politique monétaire de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest a également constaté "le maintien du dynamisme de l’activité au troisième trimestre de l’année 2017".

Concernant le taux d’inflation, il s’établit à 1,2% au troisième trimestre de l’année contre 0,1% lors du trimestre précédent. Cette évolution au niveau général des prix, s’explique, selon le Comité de politique monétaire de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), "par la progression des prix des produits alimentaires, à la suite d’un approvisionnement insuffisant des marchés en produits céréaliers locaux, en légumes et en produits de pêche".

Sur le plan international, le CPM a relevé le raffermissement de l’activité économique à l’échelle mondiale, au troisième trimestre de 2017 dû à la bonne orientation de la croissance aux États-Unis, dans la Zone Euro et dans certains pays émergents.

Au sortir de sa réunion, le Comité de politique monétaire a décidé de maintenir inchangés les taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres d’injection de liquidité et le taux d’intérêt du guichet de prêt marginal, respectivement à 2,50% et à 4,50%.

MC
Commentaires


Comment