Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Côte d’Ivoire/ La 7ème édition du FENACMIS lancée à Bouaké
Publié le vendredi 8 decembre 2017  |  AIP
Comment


Bouaké - La 7ème édition du Festival national des arts et de la culture en milieu scolaire en Côte d’Ivoire (FENACMIS), un grand forum artistique et culturel, a été lancée jeudi à Bouaké, ville choisie pour abriter la phase finale qui réunira 1800 personnes du 16 au 21 juillet 2018.

Ce grand rassemblement de Bouaké se fera autour du thème général «Civisme et engagement de tous pour une école de qualité». Il sera précédé des phases locales et régionales, du 15 janvier au 26 mars, puis des sélections des zones (Districts) qui auront lieu du 22 au 29 avril.

Ce festival vise à créer les conditions d’une école gaie, amie des enfants, qui devra contribuer à la consolidation de la paix et de l’assainissement de la vie politique, gage d’un développement durable, indiquent les initiateurs.

Neuf disciplines sont inscrites au programme des épreuves à savoir le théâtre, le grand-journal, la danse, le chant-chorale, la poésie, dessin/peinture, le cinéma, la cuisine et le tissage de pagne.

Chaque discipline est liée à un sous-thème. Ainsi le théâtre, le grand-journal et le cinéma, ont pour thème respectivement ‘’Engagement de tous pour un changement de comportements face aux grossesses précoces et aux fléaux’’, ‘’Engagement de tous autour de l’école obligatoire et l’entrepreneuriat’’ et ‘’Engagement de tous face à l’exploitation abusive des enfants’’.

Le directeur de la Vie scolaire, Effimbra Georges Nicolas, a indiqué que le FENACMIS est une école qui veut accompagner les enfants à construire une compétence culturelle et artistique, afin de faciliter leur intégration socioprofessionnelle.

Il a annoncé que le ministère de l’Education nationale ambitionne de faire du Festival national des arts et de la culture en milieu scolaire en Côte d’Ivoire, un événement à caractère sous-régional.

Le maire de Bouaké, Djibo Youssouf Nicolas, se réjouit de la tenue de cet événement dans sa cité en quête de repositionnement. L5ème édition de ce Festival s’était déroulée dans la capitale de Gbêkê en 2016. A cette occasion, le maire avait plaidé pour que le ministère fasse de la commune, le siège de ce forum artistique et culturel.

(AIP)

nbf/cmas
Commentaires


Comment