Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Des actions conjointes pour la prévention et la résolution des crises en Afrique de l’Ouest et au Sahel
Publié le dimanche 10 decembre 2017  |  AIP
Cérémonie
© Présidence par David Zamblé
Cérémonie d`ouverture de la Conférence des Premières Dames de l`Afrique de l`Ouest et du Sahel sur la lutte contre le Travail des Enfants et l`Autonomisation des Femmes
Mardi 17 octobre 2017. Palais des Congrès du Sofitel Hôtel Ivoire. Les premières dames d’Afrique de l’Ouest réunies à Abidjan afin de lutter contre une démographie galopante qui, mal maîtrisée, génère la pauvreté dans cette région qui compte 330 millions d’habitants. Photo: M. Marcel Alain de Souza, Président de la Commission de la CEDEAO.
Comment


Abidjan - La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Bureau des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS) et ONUFEMMES organiseront conjointement, lundi à Dakar, au Sénégal, la 8ème édition de la journée portes ouvertes Genre, Femmes, Jeunes, Paix et Sécurité.

Cette édition porte sur le Plan d’action 2017-2020 pour la Composante femmes, paix et sécurité du Cadre de prévention des conflits de la CEDEAO, rapporte un communiqué de presse de l’organisation sous-régionale transmis samedi à l’AIP.

Elle se veut un cadre d’échanges avec les femmes et les jeunes leaders de la région sur les différents axes et activités de ce Plan d’action afin de susciter la création de synergies d’actions à entreprendre pour la prévention et la résolution inclusives des conflits en Afrique de l’Ouest et au Sahel.

Ce Plan traduit la volonté et l’attachement de la CEDEAO d’aborder les questions de l’exclusion des femmes dans les mécanismes de prévention des conflits en Afrique de l’Ouest à travers un agenda qui définit la sécurité des populations de la région.

Au nombre des participants à la rencontre de Dakar, figurent notamment des femmes et des jeunes leaders d’Afrique de l’Ouest et du Sahel, des représentants nationaux du Groupe de travail femmes, jeunes, paix et sécurité en Afrique de l’Ouest et au Sahel ainsi que ceux de la Plateforme des femmes du G5 Sahel, des universitaires.

Il y aura également des représentants d’organisations régionales, ceux des entités des Nations unies et de la Commission de la CEDEAO, sans oublier des membres de la diaspora.

cmas
Commentaires


Comment