Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Ouverture de la session ordinaire de la Fondation Mohammed VI : bientôt, le lancement des activités en Afrique
Publié le lundi 11 decembre 2017  |  Abidjan.net
Ouverture
© Abidjan.net par DA
Ouverture de la session ordinaire de la Fondation Mohammed VI
La session ordinaire du Haut Conseil de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains s’est ouverte, le vendredi 8 décembre 2017 en fin d’après-midi à Fès, dans la capitale spirituelle du royaume chérifien au Maroc.
Comment


La session ordinaire du Haut Conseil de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains s’est ouverte, le vendredi 8 décembre 2017 en fin d’après-midi à Fès, dans la capitale spirituelle du royaume chérifien au Maroc, située à 294 km de Casablanca.

Selon, le ministre des Habouts et des Affaires Islamiques et président délégué de la fondation Mohammed VI, Ahmed Toufiq, cette session ordinaire marque ’’le lancement effectif et efficient des activités de la Fondation après avoir franchi les étapes dans la mise en place de ses structures au niveau des pays concernés’’. C’est pourquoi, il a exhorté l’ensemble des Ouléma africains à gagner du temps, au cours des travaux en commissions, en mettant en place les grandes lignes du plan d’action et en entamant la programmation sur la base de procédures qui garantissent la continuité de l’action de la Fondation et lui permettent d’aller de l’avant pour la réalisation de ses nobles objectifs. Pour lui, ’’la vocation de cette fondation est de constituer un cadre de coopération, d’échange d’expériences et coordination des efforts des Ouléma pour l’accomplissement de leur mission consistant à faire connaître l’image de la religion islamique magnanime et ses nobles valeurs basées sur la modération et la tolérance’’.

Le président du comité Fatwa, Charif Ibrahim Saleh Al-Housseini, après avoir remercié le Roi Mohammed VI pour cette initiative, a indiqué que cette assemblée vient à point nommé. C’est la raison pour laquelle, il a invité ses pairs à saisir cette opportunité à afin de mener à bien cette mission pour les générations avenir en Afrique tout en leur transmettant selon les règles de l’art le vrai message de l’Islam.

La délégation de la Côte d’Ivoire est conduite par le Cheick Aima Boikary Fofana, l’imam Traoré Mamadou et le Khalife Moustapha Sonta. La Côte d’Ivoire occupe une place de choix dans cette session.

La 2ème journée (le samedi 9 décembre) se consacrera aux travaux en atelier répartis en 4 commissions : la Commission des activités scientifiques et culturelles ; la Commission des études de la Charia ; la Commission chargée de la revitalisation du patrimoine islamique africain et la Commission de la communication, de la coopération et du partenariat.

Notons que les membres du conseil supérieur de la fondation sont aux environs de trois cent Oulémas, dont plus de quatre-vingts femmes, répartis sur les 32 pays africains.

DA
Commentaires


Comment