Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Plus 75% de taux de réalisation du projet de gestion des pesticides obsolètes
Publié le mardi 19 decembre 2017  |  AIP
Gestion
© Abidjan.net par Atapointe
Gestion des pesticides en Côte d`Ivoire : deuxième réunion ordinaire du comité de pilotage du PROGEP-CI
Abidjan le 18 décembre 2017. Le comité de pilotage du Projet de Gestion des Pesticides en Côte d`Ivoire (PROGEP-CI) a tenu ce lundi, sa deuxième réunion ordinaire après la première session qui s`est tenue le 11 mai dernier.
Comment


Abidjan - La ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, Anne Désirée Ouloto, s’est félicitée, lundi, lors de la deuxième session du comité de pilotage à Sofitel hôtel Ivoire d’Abidjan, du taux de plus de 75% de réalisation enregistré dans les activités relatives au projet de gestion des pesticides obsolètes en Côte d’Ivoire (PROGEP-CI), annoncé.

Par la voix de son directeur de cabinet, Brahima Fofana, la ministre a relevé une progression « encourageante », en termes de performance, de ce projet qui vise à protéger l’environnement, même si des efforts sont encore à faire pour tenir l’ensemble des activités du plan de travail du budget annuel (PTBA) 2018, objet de ladite session.

Anne Ouloto a salué les inventaires des pesticides obsolètes en cours sur le territoire national et invité tous les membres du comité de pilotage à veiller « scrupuleusement » à son exécution, pour lever tout blocage qui pourrait contrarier les résultats.

Le coordonnateur du projet, le Pr Kouadio Georges, présentant le bilan du PTBA 2017, a relevé, pour sa part, des résultats satisfaisants et une bonne performance, estimant à 95% ce taux de réalisation, d’ici à la fin de décembre.

Depuis le 4 décembre, près de 142 agents inventaires et 33 superviseurs sont sur le terrain pour collecter les données nécessaires sur les pesticides obsolètes. Après cette étape, le PTBA prévoit en 2018, l’enlèvement, le stockage sécurisé des stocks obsolètes et leur élimination physique pour préserver l’environnement et la santé des populations.

Bsb/bsp/kp
Commentaires


Comment