Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

FPI – Vent de réconciliation encore étouffé par le mutisme des pro-Sangaré
Publié le mardi 19 decembre 2017  |  Pôle Afrique
Ouverture
© Abidjan.net par Atapointe
Ouverture de la 8eme convention extraordinaire du Front Populaire Ivoirien
Vendredi 21 février 2014. Abidjan. Le Front populaire ivoirien (FPI), au Palais des Sports de Treichville, les travaux de sa 8ème convention extraordinaire en présence de Pascal Affi N’guessan, Président du parti et des membres des différentes instances.
Comment


Au Front populaire ivoirien (FPI) ex-parti au pouvoir en Côte d’Ivoire, partisans de Pascal Affi N’guessan, le président statutaire et ceux d’Abou Drahamane Sangaré, se rencontrent. Et semblent fumer le calumet de la paix. Est-ce le souffle du vent de la réconciliation chez les ex-refondateurs?

«Il y a longtemps qu’on a entrepris au niveau de la direction du FPI dirigée par Affi N’Guessan un processus de réconciliation. Il y a plus d’un an que nous avons pris cette initiative. On a même mis sur pied un comité de contact qui devait prendre attache avec les membres de la direction de la fronde. Mais cela n’a pas abouti. Aujourd’hui, des jeunes frondeurs notamment ceux de Gagnoa ont compris qu’il y a quelque chose à faire et ils sont venus voir le président. Au cours des obsèques de la belle-mère du Président Affi, ils ont décidé de faire venir d’autres camarades pour échanger. C’est un mouvement qui est enclenché. Il y a deux volets. Les gens de Gagnoa puisque c’est de là-bas qu’est partie le rassemblement qui a entrainé la division au sein de notre parti, estiment qu’ils ont un rôle important à jouer. Il y a aussi tous les cybers activistes qui pourfendaient la direction d’Affi ainsi que les responsables de parlement et agoras, qui ont décidé d’enclencher le mouvement unitaire. Donc les jeunes ont pris le taureau par les cornes pour dire qu’il faut que le parti soit unifié. Parce que disent-ils à raison, c’est leur avenir qui est en jeu », fait savoir le Pr Abouo Ndori Raymond vice-président du FPI, proche d’Affi N’guessan.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment