Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

Statut de Jérusalem : le Ministre des Affaires Etrangères et des Expatriés de l’Etat de Palestine salue la résolution des Nations unies (Communiqué)
Publié le vendredi 22 decembre 2017  |  Ambassade
Le
© Ambassade par DR
Le ministre des Affaires Etrangères et des Emigrés Docteur Riyad Al-Maliki
Comment


Le ministre des Affaires Etrangères et des Emigrés Docteur Riyad Al-Maliki a salué, la tenue à l'Assemblée Générale des Nations Unies le jeudi dernier d’une session extraordinaire d'urgence sous l’objet « Unis pour la paix » pour transférer les pouvoirs du Conseil de sécurité à l'Assemblée générale afin de voter sur le projet de résolution arabe sur la récente décision des États-Unis concernant Jérusalem pour l’adopter. « La tenue de cette session urgente et importante et l'adoption de la résolution à une majorité écrasante, est la réponse appropriée aux tentatives des Etats-Unis visant à faire échouer le Conseil de sécurité et à l’abus du veto. Ce vote vient protéger la volonté de la communauté internationale contre la falsification et la menace des fondements du système de la loi internationale », a-t-il dit.

Maliki a remercié les pays frères et amis qui ont parrainé et soutenu la résolution, et les pays qui ont voté en faveur de la résolution et qui se tiennent aux principes de la justice et la légitimité internationale, et a appelé les pays qui ont adopté une position négative contre les principes de la justice internationale et de la loi internationale, de réévaluer ,leur position et se tenir sur le côté juste de l'histoire, en ligne avec leur rôle et leurs obligations vis-à-vis du maintien de la paix et de la sécurité internationales.

Maliki a souligné que ce consensus international reflète la position de la communauté internationale à sa majorité morale et juridique sur le côté juste de l'histoire. « Le sort de Jérusalem ne sera pas déterminé par les bulldozers d'Israël, qui représente une puissance occupante, ou par les faux et brutes étapes de l'administration américaine. Ce qui détermine son sort est la volonté du peuple palestinien, conformément à la loi et la volonté internationales en tant que la capitale de l'Etat de Palestine", a-t-il ajouté.

Maliki a déclaré que « le vote écrasant des pays de la communauté internationale représente un consensus sur le fait que les droits du peuple palestinien sont des droits inhérents et inaliénables, y compris le droit à la création de l'Etat de Palestine sur les frontières de Juin 1967, ayant Jérusalem comme capitale, et le retour des réfugiés conformément à la résolution 194. »

En conclusion, M. Maliki a souligné que « le vote aujourd'hui est un vote sur le statut de la loi internationale, et que ce qui a été fait par les Etats-Unis qui s’est montrée seule à accepter les pratiques et politiques illégales d'Israël n’agira pas sur le statut de Jérusalem qui est protégée par les fils de notre peuple et la loi internationale, mais changera certainement le statut des Etats-Unis en tant qu’intermédiaire dans tout processus politique. »
Commentaires

Dans le sous-dossier